•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Centre-ville piétonnier à Rouyn-Noranda : la majorité des commerçants sont contre le projet actuel

Des personnes attendent de traverser sur un coin de rue du centre-ville.

Le centre-ville de Rouyn-Noranda sera piétonnier cet été.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

Le projet de centre-ville piétonnier à Rouyn-Noranda est loin de faire l’unanimité auprès des commerçants. 70 dirigeants de commerces ont signé une pétition réclamant des modifications au projet de la municipalité.

Ils sont un peu plus 120 commerces au centre-ville de Rouyn-Noranda, c’est donc dire que plus de la moitié sont contre le projet actuel de la Ville de Rouyn-Noranda.

La municipalité a annoncé la semaine dernière la fermeture des rues Perreault et Principale au centre-ville du 23 juin au 6 septembre.

Le projet se déroule sur une période de quatre semaines avec une évaluation ensuite pour voir quelle aura été la portée de ce projet, précise toutefois le président de la Société de développement du centre-ville, Philippe Dessureault.

Les signataires de la pétition souhaitent que le projet de rue piétonne soit échelonné sur quatre semaines seulement et qu’il soit uniquement du vendredi au dimanche. L’instigatrice de la pétition est la Présidente du Best Western Plus Hôtel Albert, Tatiana Gabrysz.

Parfois, les gens viennent et achètent des choses et c’est pas juste un petit sac, parfois ce sont des gros pots de protéines puis on en a parlé avec les clients et ils disent que c’est de la marde puis qu’ils ne viendront pas magasiner et traîner ça, puis deuxièmement, pour les livraisons de commande, ce sera entre 7 et 10 heures puis moi j’ai déjà fait les démarches pour voir si c’était possible et ils m’ont dit que non puisque je n’ai pas de porte arrière alors je vais faire quoi si c’est tous les jours?, affirme la propriétaire de la Hutte aux herbes, Martine Leclerc, qui a signé la pétition.

La population vieillit, moi j’ai 67 ans, ça ne me tente pas de marcher pour aller chercher quelque chose, quand même bien je marcherais 100-200 pas, ce n'est pas si pire, mais marcher toute la rue Principale pour aller chercher quelque chose c’est difficile, affirme pour sa part le propriétaire du Salon de bronzage Coco Bongo, Robert Létourneau, qui souhaite que la rue Perreault soit barrée jusqu’à l’avenue du Portage afin d’éviter que la rue de son commerce soit barrée.

Une carte montre le projet de rues piétonnières de Rouyn-Noranda.

Les rues piétonnières seront l'avenue Principale entre les rues du Terminus et Perreault ainsi que la rue Perreault entre la rue Principale et du Portage.

Photo : Ville de Rouyn-Noranda

Philippe Dessureault assure que son organisation sera à l’écoute des préoccupations des commerçants et que tout est possible une fois les quatre semaines d’essai terminées.

Tout est ouvert sur le projet. Les discussions avec la Ville ont toujours été que c’était un projet-pilote. On mettait en place un projet en période de grand changement. On sentait que le moment était venu pour ça et avec la Ville on s’est dit allons-y avec un projet-pilote qui nous permettra d’évaluer comment ça fonctionne. Il pourrait bien arriver après le projet que la réponse soit on le maintient ou qu’on doit modifier, précise Philippe Dessureault.

Le président de la SDC souhaite d’ailleurs que les commerçants s’impliquent dans le projet. Seulement une quarantaine d’entre eux avaient répondu au sondage de la SDC concernant l’intérêt pour une rue piétonnière. Environ le même nombre a participé à la rencontre d’information la semaine dernière.

Plus il y a de monde qui participe et plus il y a de gens qui répondent présents, ça donne un plus grand échantillon, mais les gens ont toujours eu l’opportunité de se prononcer et d’émettre leurs commentaires.

Philippe Dessureault, président de la SDC

Celui-ci souhaite d’ailleurs que la population encourage les commerçants cet été.

Allez les voir, allez leur parler, les découvrir. Je vous invite aussi à garder un oeil sur le centre-ville, parce que dans les prochaines semaines, il va y avoir encore plus de nouveautés qui seront mises en place. On travaillait déjà sur un projet de communications et mise en valeur puis c’est vraiment hot.

Un système de sonorisation pour la musique et un service de designer extérieur pour aider les commerçants à mettre en valeur leur devanture ont aussi été rendus disponibles par son organisation.

La mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, n’était pas disponible aujourd’hui, mais assure qu’elle réagira mardi matin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !