•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente de principe entre l’AEFO et le Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario

Une salle de classe vide

L'AEFO et le CSPGNO en sont arrivés à une entente de principe samedi.

Photo : Getty Images/iStock/DONGSEON KIM

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario (CSPGNO) a conclu une entente de principe avec la section locale du syndicat qui représente les enseignants franco-ontariens.

La nouvelle entente dicte les conditions de travail pour trois ans, rétroactivement jusqu’au 1er  septembre 2019.

Le président du Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario Jean-Marc Aubin s’est dit très heureux d’en être arrivé à une entente.

Selon lui, cette entente permettra d'offrir aux élèves du Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario une éducation de qualité incomparable sur l'ensemble de son territoire.

Les syndiqués de l'Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens se prononceront sur l'entente le 29 septembre prochain.

Le Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario dirige 21 écoles des niveaux élémentaires et secondaires dans 10 communautés du Nord de l’Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !