•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 vient remettre en cause l’aide à l’achat de vélos électrique d’Edmonton

Plan serré d'une des pédales d'un vélo électrique bleu.

Un vélo à assistance électrique garé sur sa béquille.

Photo : iStock

Radio-Canada

La pandémie de COVID-19 met des bâtons dans les roues du programme d’aide à l’achat de vélos électriques mis en place cette année par la Ville d’Edmonton.

Par les temps qui courent, il est injustifiable de dépenser des centaines de dollars pour aider les gens à se payer le luxe d’avoir un vélo électrique, a dit le conseiller municipal Scott McKee.

Lundi, il a déposé une motion au conseil municipal visant à repenser le programme d’aide à l'achat de ces engins électriques qu’avait choisi d’adopter la Ville d’Edmonton.

Revoir les priorités

Début 2020, quand la Ville d’Edmonton décide d’allouer une enveloppe de 600 000 $ à son programme de lutte contre les changements climatiques, la COVID-19 n’était pas encore présente.

Étalé sur trois ans, le programme se divise en deux subventions : un fonds de 450 000 $ doit permettre de financer l’achat de bornes de recharge pour les voitures électriques; un autre de 150 000 $ aide les particuliers à s’acheter un vélo électrique en payant 30 % de son prix, à hauteur de 750 $.

Toutefois, après trois mois de pandémie, certains conseillers municipaux sont venus contester la pertinence de poursuivre le volet qui subventionne l’achat de vélos électriques.

C’est comme être sourd au contexte de la crise actuelle [que de continuer de le financer] a déclaré le conseiller Scott McKeen. Des gens perdent leurs emplois, des commerces sont au bord de la faillite. On se retrouve dans une conjoncture économique anxiogène.

M. McKeen a suggéré de reverser les fonds initialement prévus pour l’achat de vélos électriques à la lutte contre la pandémie de COVID-19.

La Ville dispose encore d’un budget de 100 000 $ qu’elle devait distribuer au cours des deux prochaines années, puisque le programme s’est avéré populaire auprès de la population d'Edmonton, qui s'était déjà prévalu de la somme de 50 000 $ qui leur était offerte pour l’achat d’un vélo électrique en 2020.

La motion déposée par M. McKeen sera débattue lors de la prochaine réunion du conseil municipal d’Edmonton, dans deux semaines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Changements climatiques