•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des bières périmées recyclées en désinfectant pour les mains

Une citerne contenant de la bière avec une affiche sur laquelle on peut lire : Voie Maltée - Bière à distiller pour désinfectant.

La Voie Maltée fait partie des microbrasseries régionales qui fournissent de la bière périmée dans le cadre de ce projet collaboratif.

Photo : La Distillerie du Fjord

La Distillerie du Fjord et Rio Tinto vont fabriquer du désinfectant pour les mains à partir des résidus du gin Km12 et de 10 000 litres de bières périmées provenant des microbrasseries du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

En utilisant le processus de distillation, l'entreprise de Saint-David-de-Falardeau va recycler l'alcool invendu. Le résultat servira de matière première pour produire 1000 litres de gel désinfectant dans les prochaines semaines. Cette dernière transformation sera effectuée par le Centre de recherche et développement Arvida.

Cette recette qui permet de réduire le gaspillage a été approuvée par Santé Canada. Elle représente une solution originale pour pallier la pénurie de désinfectant.

Une pompe de distillation.

Les bières régionales invendues en raison de la crise du coronavirus seront distillées et transformées en désinfectant.

Photo : Joseph Roby

La production d'une valeur de 15 000 $ sera remise à Centraide qui distribuera le désinfectant aux organismes communautaires de la région.

La Microbrasserie du Lac-St-Jean, la Microbrasserie La Voie Maltée, Pie Braque Microbrasserie, la Microbrasserie Lion Bleu, la Microbrasserie La Chasse-Pinte, la Microbrasserie La Chouape et la Microbrasserie Riverbend fournissent leur inventaire invendu dans le cadre de ce projet collaboratif.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !