•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Mexique va recommencer à envoyer des travailleurs saisonniers au Canada

Six travailleurs agricoles cueillent des fraises dans un champ.

Le Canada et le Mexique ont conclu une entente pour permettre de nouveau l'envoi de travailleurs agricoles temporaires dans les fermes canadiennes.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson/CBC

Radio-Canada

Le Canada et le Mexique ont conclu une entente afin de permettre de nouveau l'envoi de travailleurs temporaires mexicains dans les fermes canadiennes.

Le gouvernement du Mexique avait annoncé mardi qu'il cesserait de laisser partir des travailleurs saisonniers tant que la lumière ne serait pas faite sur la mort de deux d'entre eux des suites de la COVID-19, en Ontario.

Trois travailleurs mexicains sont morts au Canada et des centaines d'autres ont contracté le coronavirus au cours des dernières semaines dans des entreprises agricoles partout au pays.

Mexico affirme avoir obtenu des garanties de la part du Canada pour fournir plus de protection aux travailleurs.

Les règles n'ont pas été suivies dans les cas de [...] ces trois travailleurs-là, a déclaré Justin Trudeau à son point de presse lundi avant-midi. Le premier ministre a prévenu qu'il y aura des conséquences pour les employeurs impliqués.

Les gens ont enfreint les règles par rapport à la distanciation, par rapport aux conditions de travail, a-t-il poursuivi. Il y aura des conséquences pour les compagnies qui n'ont pas suivi les règles instaurées pour protéger les travailleurs au Canada.

Dans un communiqué publié dimanche, le gouvernement mexicain révèle que le gouvernement canadien s'est engagé à augmenter le nombre d'inspections et à soutenir davantage les travailleurs et les autorités mexicaines pour déterminer et dénoncer les conditions de travail dangereuses.

Un groupe de travail commun formé de représentants des deux États doit également se pencher sur les enjeux liés aux conditions de ces travailleurs temporaires.

Dans une lettre adressée à l'ambassadeur du Mexique au Canada, la ministre de l'Emploi Carla Qualtrough s'est engagée à assurer la sécurité de ces personnes dont le travail est essentiel pour la sécurité alimentaire des Canadiens.

Ottawa envisage notamment d'évaluer tous les cas d'éclosions dans des entreprises agricoles afin d'établir les changements nécessaires à apporter. On suggère également d'augmenter la fréquence des inspections dans les établissements situés dans des régions touchées par de nouvelles éclosions.

Le gouvernement fédéral promet aussi de communiquer avec tous les producteurs agricoles qui accueillent des travailleurs mexicains pour s'assurer qu'ils respectent les consignes de prévention de la santé publique.

Des sanctions sévères seront imposées aux agriculteurs qui mettraient la santé des travailleurs étrangers à risque, promet la ministre dans sa lettre.

Avec les informations de CBC, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Amériques

International