•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Contenu, le feu à Rivière-Ouelle est toujours sous surveillance

Des arbres et de la terre brûlés par un feu de forêt à Rivière-Ouelle.

Le feu a brûlé plusieurs hectares de forêt et de terres agricoles.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Radio-Canada

L’incendie dans une tourbière de Rivière-Ouelle, qui a ravagé près de 326 hectares de forêt, demeure sous surveillance par la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU). Celle-ci a réussi à contenir le brasier, samedi.

La tombée des vents durant la nuit de samedi à dimanche a soulagé les pompiers forestiers, qui ont pu travailler avec plus d'efficacité durant toute la nuit.

Les services d'urgence et municipaux, comme ceux de Saint-Pacôme, demeurent cependant sur un pied d'alerte.

La municipalité de Rivière-Ouelle confirme que 75 personnes ont été évacuées depuis samedi, soit une quarantaine de résidences sur le chemin Haut-de-la-Rivière, le chemin Sud-de-la-Rivière, la route de la plaine, la route 230, la rue Bérubé et la rue Lambert.

Un nuage de fumée flotte au-dessus d'un village et de la forêt.

Dimanche matin, de la fumée flottait toujours sur une bonne partie du Kamouraska.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

La Municipalité assure qu'elle contactera [dès que possible] les citoyens évacués pour les informer qu’ils peuvent réintégrer leur logement. Cette décision dépend de plusieurs facteurs et notamment la force et le sens du vent, peut-on lire dans un communiqué.

De son côté, la direction de santé publique du Bas-Saint-Laurent invite les habitants de la MRC du Kamouraska à demeurer à l'intérieur pour les prochaines heures pour éviter d'être incommodés par la fumée.

La direction du panache de fumée évoluant en fonction des vents, la qualité de l’air peut varier rapidement, et ce, d’heure en heure selon les secteurs à proximité ou non du feu, est-il indiqué dans un communiqué diffusé dimanche après-midi.

Les personnes ayant des maladies cardiaques ou respiratoires chroniques, les personnes âgées et les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables dans cette situation, a expliqué en entrevue le Dr Thomas Chevrier-Laliberté du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

L'autoroute 20 est à nouveau ouverte dans les deux sens, mais l'incendie s'en approche à nouveau de plus en plus. Elle avait été fermée en direction ouest, samedi.

De plus, un avertissement de smog d'Environnement Canada est toujours en vigueur dans les secteurs de Kamouraska, Pohénégamook, Rivière-du-Loup et Trois-Pistoles.

La ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx, s'est déplacée dimanche au poste de commandement à Rivière-Ouelle pour rencontrer les intervenants et les représentants municipaux.

Avec les informations de Patrick Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !