•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Royaume-Uni : l'attaque au couteau considérée comme « terroriste »

Un homme dépose des fleurs.

Un homme dépose des fleurs sur les lieux de l’attaque au couteau la veille à Reading.

Photo : Reuters / PETER NICHOLLS

Radio-Canada

L'attaque au couteau qui a fait trois morts et trois blessés graves samedi soir à Reading, à une soixantaine de kilomètres à l'ouest de Londres, est considérée comme « terroriste » par la police.

La section antiterroriste de la police peut désormais confirmer que l'attaque au couteau qui a eu lieu à Reading la nuit dernière a été qualifiée d'acte terroriste.

Extrait du communiqué de la police

Samedi soir, la police se gardait de qualifier l'attentat.

Un suspect âgé de 25 ans avait été arrêté et placé en garde à vue peu après l’attaque survenue vers 19 h, heure locale.

Selon une source au sein des forces de sécurité citée par Reuters, l'assaillant serait de nationalité libyenne.

Une agente de police à l’entrée d'un parc à Reading à l'ouest de Londres.

Une agente de police garde l’entrée des jardins de Forbury à Reading, théâtre d’une attaque au couteau la veille.

Photo : Getty Images / Richard Heathcote

Johnson réunit ses responsables de la sécurité

Le premier ministre britannique Boris Johnson a tenu une réunion dimanche avec des responsables des services de sécurité, des ministres et la police pour être informé de l'évolution de l'enquête.

S’adressant aux médias, M. Johnson s'est dit scandalisé et écœuré que des gens aient perdu la vie de cette manière.

S’il y a des leçons que nous devons tirer de la façon dont on gère de tels événements et leurs causes, nous en retiendrons quelque chose et nous n’hésiterons pas à agir si nécessaire.

Le premier ministre britannique Boris Johnson

Selon un témoignage rapporté par la BBC, un homme s'est soudainement rué vers un groupe de huit à dix amis et a commencé à les poignarder.

Des images vidéo ont circulé peu après sur Twitter montrant des soignants tentant d’assister trois personnes blessées dans un parc.

L'attaque est survenue sur le lieu d'une manifestation antiraciste de Black Lives Matter à Reading plus tôt dans la journée, mais la police ne fait pas de lien entre les deux événements.

Des tentes sur les lieux d'une attaque au couteau dans le parc des Forbury Gardens à Reading.

Des tentes et du matériel des enquêteurs sur les lieux de l’attaque au couteau dans le parc des Forbury Gardens à Reading.

Photo : Getty Images / -

Aucun autre suspect recherché

Le commissaire adjoint de la police métropolitaine, Neil Basu, responsable de la lutte antiterroriste, a déclaré que rien ne laisse penser pour le moment que quelqu'un d'autre était impliqué.

Précisant que les policiers qui ont procédé à l’arrestation du suspect étaient des agents non armés, M. Basu a loué leur travail et fait l'éloge des personnes qui ont accouru pour porter assistance aux victimes.

Une quarantaine de témoins se sont déjà manifestés jusqu'à présent, a ajouté le commissaire Basu.

Le pays a connu deux attaques terroristes ces derniers mois.

D’abord en novembre lorsqu’un djihadiste en liberté conditionnelle a tué deux personnes à Londres : Usman Khan, 28 ans, qui portait un gilet explosif factice. Il a été abattu par la police sur le pont de Londres.

Puis début février, une attaque au couteaude nature islamiste, selon la police, a fait trois blessés dans une rue commerçante de la capitale. L'assaillant, déjà condamné pour des délits terroristes, a été tué par la police.

Avec les informations de Agence France-Presse, Reuters, et BBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terrorisme

International