•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des restrictions de pêche sans précédent pour protéger le saumon quinnat

Un travailleur de Pêches et Océans Canada relance en octobre 2006 un saumon rouge dans la rivière Adams, un affluent du fleuve Fraser en Colombie-Britannique.

Pêches et Océans Canada estime que la population du quinnat a diminué de 25 à 40 % depuis le début des années 1980 dans de nombreuses régions de la Colombie-Britannique.

Photo : Reuters / Andy Clark

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral annonce des restrictions de pêche sans précédent pour protéger le saumon quinnat en Colombie-Britannique.

En plus d’interdire la pêche dans de vastes zones entourant les embouchures du fleuve Fraser, les saumons quinnat dépassant 80 centimètres devront être relâchés. Les navires ne pourront également plus pêcher dans un rayon de 1000 mètres des épaulards, et devront ralentir leur vitesse à sept nœuds lorsqu’ils se trouveront à moins de 1000 mètres d’eux.

Les efforts du gouvernement fédéral pour pallier le déclin du saumon dans la région se concentrent sur le rétablissement des populations de saumon, sur le contrôle des proies, ainsi que sur la réduction des perturbations acoustiques et physiques, indique Terry Beech, le secrétaire parlementaire de la ministre des Pêches et député de Burnaby-Nord—Seymour.

Les mesures de protection annoncées vendredi par Ottawa ont été élaborées de concert avec les communautés autochtones, les organisations de pêche récréative et commerciale et des groupes environnementaux, soutient-il.

L'année dernière, Pêches et Océans Canada et le gouvernement provincial étaient également intervervenus lorsqu'un éboulement dans un secteur isolé du fleuve Fraser avait mis en péril des milliers de saumons.

Deux épaulards qui soufflent hors de l'eau.

Les épaulards «résidents du sud» se nourrissent presque exclusivement du saumon quinnat en déclin.

Photo : Mark Malleson

Le déclin du saumon en Colombie-Britannique et ses effets sur les populations d’épaulards et des Premières Nations qui s’en nourrissent est bien documenté.

Sur les 13 populations de saumon quinnat du fleuve Fraser, 12 sont considérées comme étant en péril, selon M. Beech.

La situation s'observe partout sur la côte nord-ouest, de l'Alaska à l'Oregon, et est associée à des modèles de changement environnemental à grande échelle et une variabilité environnementale accrue, selon un rapport de Pêches et Océans Canada.

Ces changements incluent le réchauffement des eaux, l'augmentation de la pollution, de la déforestation, et des phénomènes météorologiques extrêmes.

À la mi-juin, Ottawa a annoncé le financement de sept projets pour la sauvegarde des habitats du saumon en partenariat avec le gouvernement de la Colombie-Britannique.

Avec les informations de CBC et La Presse Canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !