•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : plusieurs indicateurs repartent à la hausse en Ontario

Une dame habillée en uniforme d’infirmière regarde à travers la fenêtre.

Une employée du centre de soins de longue durée Extendicare Guildwood, de Scarborough, où au moins 48 résidents sont décédés des suites de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui

Radio-Canada

Pour la première fois en une semaine, le nombre de nouveaux cas journaliers recensés par la province dépasse la barre des 200, avec 206 cas colligés samedi. L’Ontario compte désormais 33 301 cas de coronavirus depuis le début de la pandémie.

Le nombre de nouveaux décès est également en hausse. Ce sont 29 morts de plus que la veille qui ont été signalées dans le bilan quotidien de la santé publique samedi matin, soit la plus forte augmentation de ces 14 derniers jours. 

Les autorités font état de 2595 décès depuis le début de la crise. Des données colligées parallèlement par CBC/Radio-Canada en dénombrent 2640 jusqu’à présent.

Le nombre d’hospitalisations est par ailleurs en hausse pour la première fois depuis le 2 juin. On en compte présentement 333 à travers la province, ce qui reste cependant très bas comparativement au pic de l’épidémie. Le maximum d'hospitalisations observées au quotidien s'établissait alors à environ 1000.

Le système de santé signale également 80 personnes atteintes de la COVID-19 admises en soins intensifs, dont 63 sous respirateur.

Quatre nouvelles éclosions ont été déclarées par la santé publique pour un total de 350 depuis le début de la pandémie. Selon le ministère des Soins de longue durée, 67 sont en cours. Aucun nouveau décès parmi les résidents n’a toutefois été signalé, une première depuis des semaines.

Le nombre de cas actifs dans la province poursuit son déclin : pour la treizième journée d'affilée, le nombre de nouveaux guéris dépasse le nombre de nouvelles personnes infectées.

Le dépistage se poursuit aussi à un bon rythme. Plus de 27 000 tests ont été réalisés au cours des dernières 24 heures.

Vendredi, sept nouvelles régions ont pu passer à la deuxième phase du déconfinement, y compris Hamilton et la région du Niagara, connue pour ses attraits touristiques.

Le gouvernement Ford a également dévoilé vendredi trois scénarios possibles pour la rentrée des classes en septembre.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !