•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un brasier de plus en plus imposant dans le secteur de Chute-des-Passes

Un petit avion se déplace à travers un nuage de fumée se trouvant au-dessus d'une forêt.

Un avion-citerne survole les flammes.

Photo : avec l'aimable autorisation de Charles Savard

Radio-Canada

Un violent incendie fait toujours rage dans le secteur de Chute-des-Passes, au nord du Lac-Saint-Jean. La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) combat ce brasier depuis mardi, mais elle ne parvient toujours pas à le maîtriser.

Plus le temps passe, plus le feu gagne du terrain.

La SOPFEU estime que sa superficie dépasse désormais 58 000 hectares.

Pour essayer de venir à bout de l'incendie, l'organisation mise sur des avions-citernes ainsi que sur des hélicoptères pour effectuer de l'arrosage.

Même si le brasier est d'une intensité incroyable, près de 50 pompiers forestiers sont également sur le terrain dans le but de le combattre. Ils vont s'efforcer de mener des opérations à partir du sol.

Pour le moment, l'incendie ne menace pas de communautés, mais des secteurs de villégiature se trouvent sur son chemin.

Un large périmètre de sécurité a été érigé et personne n'est autorisé à circuler à l'intérieur.

Une centrale près des flammes

Les pompiers de la SOPFEU se sont efforcés d'éloigner l'incendie de la centrale Péribonka IV durant la journée de samedi.

Malgré leurs efforts, en fin d'après-midi, seulement un kilomètre séparait le brasier de cette installation d'Hydro-Québec.

La société d'État a tenu à rassurer ses clients en rappelant qu'elle compte 60 centrales et que l'alimentation en électricité n'est pas menacée par le feu.

C’est un actif construit à même le roc et qui est résistant aux incendies. Cependant, il y a des bâtiments à proximité. On suit donc l’évolution de la situation de très près.

Maxence Huard-Lefebvre, porte-parole d'Hydro-Québec
Une épaisse fumée s'accumule dans le ciel au-dessus d'une forêt.

Les flammes s'approchent de la centrale Péribonka IV.

Photo : Avec l'autorisation de Maxence Huard-Lefebvre, porte-parole d'Hydro-Québec

Une répercussion prévisible

L'imposant feu dans le secteur de Chute-des-Passes dégage un impressionnant panache de fumée qui affecte la qualité de l'air.

Un avis de smog a été publié par Environnement Canada samedi matin. Il touche plusieurs communautés, dont Péribonka, Roberval et Saint-Félicien.

Une fumée diffuse recouvre une plage et un cours d'eau.

La fumée est perceptible à Saint-Félicien.

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !