•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En raison de la chaleur, Environnement Canada publie un bulletin météorologique spécial

Un employé arrose un espace vert.

Les températures sont en hausse dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Comme partout dans la province, l'Abitibi-Témiscamingue connaît un épisode de chaleur ces derniers jours.

D'ailleurs, Environnement Canada a publié samedi matin un bulletin météorologique spécial pour l'Abitibi-Témiscamingue et le secteur de Lebel-sur-Quévillon.

L'organisme fédéral rappelle que cette période de grande chaleur pourrait avoir des conséquences sur la santé de certaines personnes.

La masse d'air chaud et humide qui recouvre le sud du Québec persistera jusqu'à mardi, et les valeurs combinées de température et d'humidité produiront un facteur humidex de 33 à 39.

Depuis mercredi dernier, les températures dépassent la barre des 31 degrés dans la région.

Un record a même été battu à Val-d'Or vendredi avec 30,9 degrés, l'ancien record étant de 30,7 degrés en 1995.

Pour se protéger de la chaleur, il s'agit de boire entre 1,5 et 2 litres par jour au minimum; si on fait des activités à l'extérieur boire plus, limiter dans la mesure du possible les activités physiques à l'extérieur, ou du moins bien s'hydrater; si on peut se le permettre, au moins passer une heure ou quelques heures dans des endroits frais ou climatisés ou prendre une douche ou un bain frais pour donner un répit au corps pour ne pas qu’il surchauffe, explique Jean-Philippe Bégin, météorologiste pour Environnement Canada.

Par ailleurs, Environnement Canada insiste sur l'attention à porter aux enfants en bas âge et rappelle qu'il ne faut jamais les laisser seuls dans une voiture ou une pièce mal aérée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !