•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une rampe pour aider les anguilles à remonter la rivière à Mars

Une rampe pour anguilles.

Une rampe de 45 degrés a été installée pour aider l'anguille d'Amérique à franchir le barrage de la rivière à Mars.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une nouvelle espèce de poisson pourra utiliser une passe migratoire pour remonter la rivière à Mars à La Baie : l'anguille d'Amérique.

En collaboration avec Contact nature, la Nation huronne-wendat de Wendake, en banlieue de Québec, a installé l'été dernier une échelle à poisson pour aider l'espèce en déclin.

Tout juste à côté de la passe migratoire à saumon et à truite de mer sur la rivière à Mars, une nouvelle rampe de 45 degrés aide l'anguille d'Amérique à franchir le même barrage.

« Les anguilles peuvent monter à un angle de 45 degrés assez facilement. Donc, il y a une rampe d'accès puis lorsqu'elles vont monter, elles vont tomber dans le bassin de rétention et nous, c'est là qu'on va dénombrer les anguilles. »

— Une citation de  Mario Dallaire, Contact nature
Un homme interviewé devant une chute.

Mario Dallaire est le responsable de la protection de la faune pour Contact nature.

Photo : Radio-Canada

Avec l'aide financière de Pêches et Océans Canada, la Nation Huronne-Wendat près de Québec a installé des échelles de remontée sur une dizaine de rivières. Elle s'intéresse maintenant aux rivières Éternité, du Moulin et Ha! Ha!. Sur les rivières sur lesquelles on travaille, l'anguille est une espèce qui a une place historique dans l'écosystème, a expliqué Mathieu Tétreault, biologiste et coordonnateur de projets au Conseil de la Nation huronne-wendat.

Il assure que les pêcheurs de saumon ne doivent pas s'inquiéter. Les deux espèces n'ont pas la même niche écologique, l'anguille n'est pas un méga-prédateur de saumoneaux non plus, a-t-il souligné.

En 2019, la passe migratoire pour les anguilles n'a donné aucun résultat sur la rivière à Mars. Par contre, ailleurs dans la province, les anguilles ont déjà commencé à franchir de telles infrastructures.

Selon un reportage de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !