•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des manifestants réclament la réduction du financement de la police à Toronto

Une femme avec un drapeau et un tambour au milieu de manifestants.

Des manifestants devant le quartier général de la police de Toronto.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Des manifestants ont bloqué une partie de la rue Collège au centre-ville de Toronto pour réclamer la réduction du financement du Service de police de la Ville Reine.

Les manifestants ont peint l’expression Defund the police, qui signifie réduire le financement des policiers, en rose sur le sol.

Sur Twitter, le Service de police de Toronto a confirmé être au courant du geste et ajouter que tout le monde avait le droit de manifester de manière pacifique.

Des lettres peintent au sol.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'expression Defund the police a été peinte en rose devant le quartier général de la police de Toronto.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Les appels à retirer le financement des forces de police se sont multipliés aux quatre coins du globe depuis la mort de George Floyd aux États-Unis.

À Toronto, des manifestants ont réclamé une réforme du financement du service de police, notamment après le décès de Regis Korchinski-Paquet, qui a perdu la vie lors d’une intervention policière en mai.

La commission des services policiers, qui régit le service policier de Toronto, devait débattre vendredi de mesures présentées par deux conseillers municipaux, mais a choisi de repousser à plus tard celui-ci.

Un forum public doit avoir lieu en juillet sur le sujet afin de préparer un rapport qui sera remis à la commission par la suite.

La manifestation de vendredi est organisée par le groupe Not Another Black Life. Au moins deux autres manifestations sont prévues dans la ville au cours de la journée.

Ces événements coïncident avec des commémorations aux États-Unis qui marque la fin de l'esclavage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Forces de l'ordre