•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le feu du secteur de Chute-des-Passes « préoccupe grandement » François Legault

Un feu de forêt.

Sur cette photo fournie par Hydro-Québec prise près de la centrale Péribonka, l'imposant brasier semble bien près des installations.

Photo : Courtoisie

Radio-Canada

Le feu de forêt du secteur de Chute-des-Passes « préoccupe grandement » le premier ministre du Québec, François Legault.

Le feu de forêt qui fait rage depuis quelques jours dans le secteur de Chute-des-Passes, au nord du lac Saint-Jean, a pris des proportions gigantesques. Le feu se trouve maintenant à neuf kilomètres de la centrale Péribonka d'Hydro-Québec et une interdiction de circuler en forêt sur un large territoire vient d'être émise par Québec.

Alors que l’incendie avait une superficie d’environ 4000 hectares jeudi, le feu s’étend désormais sur une superficie de 21 300 hectares.

Dans un message publié sur Twitter vendredi vers 20h30, le premier ministre a dit suivre la situation de près. Le feu de forêt déclenché au Lac-Saint-Jean nous préoccupe grandement. Des équipes de la SOPFEU sont déployées et tentent de maîtriser le feu, mais la situation demeure difficile. Notre priorité : la sécurité des Québécois dans les zones à proximité, a-t-il écrit.

La ministre responsable de la région, Andrée Laforest, a aussi souligné le travail de la SOPFEU. Je suis la situation de près et tous les efforts sont déployés pour freiner sa progression, a-t-elle écrit en partageant le message de François Legault.

De l'inquiétude chez Hydro-Québec

Selon Francis Labbé, porte-parole pour Hydro-Québec, la situation cause de l'inquiétude. On surveille étroitement la situation parce que l'incendie est à peu près à neuf kilomètres de la centrale Péribonka. C'est une centrale qui alimente tout le Québec et pas seulement le Saguenay-Lac-Saint-Jean, donc c'est une installation importante, a-t-il précisé.

Pour l'instant, les travailleurs ont quitté pour la fin de semaine et il est possible que l'arrivée de la prochaine équipe de travail, qui normalement entre le lundi, soit retardée. On a une entente avec la SOPFEU, qui dit que si jamais le feu se rapproche à 5,5 km de nos installations, il y aura des manoeuvres préventives pour protéger cette centrale-là, a-t-il aussi indiqué.

La centrale Péribonka est située à la confluence des rivières Péribonka et Manouane et produit 385 mégawatts.

Une carte d'un feu.

Superficie du feu du secteur Chute-des-Passes à 14h vendredi selon une carte de la SOPFEU

Photo : Capture d'écran

Interdiction de circuler et évacuation

Par ailleurs, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a décidé d'interdire l'accès en forêt sur les terres du domaine de l'État et de fermer des chemins pour des considérations d'intérêt public dans le secteur Chute-des-Passes, et ce, dès 15 h vendredi. L'évacuation du secteur est aussi demandée. Cette décision du Ministère, prise de concert avec l'organisation de la sécurité civile, a pour but d'assurer la sécurité de la population concernée. Toute personne se trouvant sur ce territoire doit le quitter immédiatement, est-il mentionné dans un communiqué envoyé vendredi après-midi.

Le territoire visé forme un rectangle délimité par les coordonnées suivantes :

  • au nord-ouest par la latitude 49º 55' et la longitude 71º 45'
  • au nord-est par la latitude 49º 55' et la longitude 71º 15'
  • au sud-est par la latitude 49º 20' et la longitude 71º 15'
  • au sud-ouest par la latitude 49º 20' et la longitude 71º 45'
Une carte

Secteur visé par une interdiction d'accès en forêt sur les terres du domaine de l'État et une fermeture de chemins pour des considérations d'intérêt public - à compter du 19 juin 2020, 15h.

Photo : Courtoisie

Six avions-citernes

Selon la porte-parole de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), Josée Poitras, rien n'indiquait vendredi matin que le brasier ralentirait sa progression. La chaleur, le haut taux d'humidité et les vents compliquent le travail des 30 pompiers et des 6 avions-citernes.

Des équipes d’ailleurs au Québec ont été appelées en renfort et sont attendues sur le terrain.

Le feu, qui n’est toujours pas maîtrisé, se dirige maintenant vers le réservoir Pipmuacan. L’incendie en est à une cinquantaine de kilomètres environ.

Une carte

Carte du Saguenay-Lac-Saint-Jean montrant au nord la superficie du feu à 14h (en rouge) dans le secteur de Chute-des-Passes. Le lieu de l'incendie de Saint-Thomas-Didyme est aussi inclus (en bleu). La carte est tirée du site de la SOPFEU.

Photo : Capture d'écran

Il est déjà certain que plusieurs chalets auront été rasés par les flammes. La SOPFEU demande aux villégiateurs d'éviter de se rendre dans ce secteur puisque les risques sont trop importants.

L’incendie s’est déclaré mardi. Selon la SOPFEU, il a été causé par l’activité humaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Feux de forêt