•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chaleur et humidité au menu dans plusieurs régions du pays

Une enfant saute dans une piscine publique.

La chaleur touchera particulièrement les zones fortement urbanisées, selon Environnement Canada.

Photo : Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le Manitoba, l’Ontario, le Québec, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse seront touchés par du temps chaud et humide au cours des prochains jours. Les températures maximales devraient dépasser 30 degrés Celsius dans plusieurs régions.

En Ontario, Environnement Canada a émis des avertissements de chaleur pour plusieurs régions du nord de la province. On prévoit des températures variant de 29 à 32 degrés Celsius aujourd’hui, et un facteur humidex allant de 35 à 39.

Le sud-est du Manitoba, notamment Winnipeg, est touché par un avertissement de chaleur. L'effet combiné des températures maximales entre 30 et 33 degrés et d'une forte humidité occasionnera un indice humidex de 37 à 39.

Au Québec, Environnement Canada explique que l’humidité augmentera graduellement à partir de jeudi. La combinaison des températures élevées et de l'humidité donneront un facteur humidex entre 33 et 38.

L'agence fédérale signale que les zones fortement urbanisées et les environs immédiats seront particulièrement touchés. Elle ne prévoit toutefois pas que les critères d'avertissement de chaleur soient atteints.

Le bulletin météorologique concerne les secteurs de Montréal, des Laurentides, de l'Estrie, des Bois-Francs, de la Mauricie, de la Beauce et la région de Québec, de même que la région de Charlevoix, jusqu'à Tadoussac.

Le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie seront aussi touchés par la chaleur et l'humidité, de Rivière-du-Loup jusqu'à Gaspé, de même que la région de la baie des Chaleurs, mais dans ces régions, le temps plus frais sera de retour samedi.

Sur le sud de la province, la vague de chaleur devrait durer jusqu’à dimanche. À Québec, c’est possible qu’un front froid descende jusqu’à la capitale samedi, mais pas jusqu’à Montréal, explique Frédérick Boulay, météorologue à Environnement Canada.

C’est plutôt rare d’avoir deux canicules aussi tôt. Il y a des années où on en a juste une dans tout l’été, et même parfois aucune.

Frédérick Boulay, météorologue à Environnement Canada

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, en collaboration avec Environnement et Changement climatique Canada, recommande de vous protéger des effets de la chaleur en prenant les mesures suivantes :

  • Buvez de 6 à 8 verres d'eau par jour. S'il y a lieu, suivez les indications de votre médecin concernant la quantité de liquide à boire;
  • Évitez de consommer des boissons alcoolisées;
  • Si vous le pouvez, passez au moins 2 heures par jour dans un endroit climatisé ou frais;
  • Prenez au moins une douche ou un bain frais par jour ou rafraîchissez votre peau plusieurs fois par jour avec une serviette mouillée;
  • Réduisez les efforts physiques;
  • Portez des vêtements légers.

Des températures minimales élevées au Nouveau-Brunswick

Au Nouveau-Brunswick, l’ensemble de la province est sous le coup d’un avertissement de chaleur. Au cours des trois prochains jours, les températures maximales dépasseront les 30 degrés Celsius, tandis que les températures minimales nocturnes frôleront les 20 degrés.

Enfin, Environnement Canada a émis un bulletin météorologique spécial pour une bonne partie de la Nouvelle-Écosse. L’agence fédérale annonce que le temps le plus chaud de la saison jusqu’à maintenant est attendu. On parle de températures de 28 degrés Celsius aujourd’hui, de plus de 30 degrés jeudi et de 33 degrés vendredi.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !