•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les prévisions de dépenses du gouvernement Trudeau sont incomplètes, dit le DPB

Le directeur parlementaire du budget, Yves Giroux tient des documents

Le directeur parlementaire du budget, Yves Giroux.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

La Presse canadienne

Le directeur parlementaire du budget affirme que les nouvelles estimations de dépenses déposées par les libéraux de Justin Trudeau ne donnent pas une image complète des dépenses que le gouvernement consacrera à l'aide liée à la COVID-19.

Le budget supplémentaire des dépenses détaille environ 81 milliards de dollars de dépenses déjà approuvées et environ 6 milliards de dollars de plus pour les mesures au sujet desquelles les députés devraient voter.

Mais le directeur parlementaire du budget, Yves Giroux, a noté mardi dans un rapport qu'un certain nombre de mesures promises par le gouvernement n'étaient pas comprises parce qu'elles ne provenaient pas du Trésor.

Les détails du coût du programme de subventions salariales de 45 milliards de dollars mis en oeuvre par l'entremise du système fiscal et d'un programme de prêts aux petites et moyennes entreprises, qui recevra vendredi les candidatures d'un plus grand nombre d'entreprises, ne sont pas inclus dans les estimations.

M. Giroux prévient qu'il sera difficile d'obtenir des réponses sur les estimations des fonctionnaires fédéraux parce que les députés ne débattront des estimations que pendant quatre heures dans le cadre d'un accord convenu le mois dernier par une majorité des partis.

Les conservateurs et le Bloc québécois ont exigé plus de transparence de la part du gouvernement dans ses dépenses et ses projections financières, mais le Nouveau Parti démocratique devrait appuyer les mesures de dépenses.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Finances publiques

Politique