•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les sans-abri évincés du parc CRAB établissent un nouveau campement

Un homme sort d'une tente plantée dans la pelouse, plusieurs tentes se trouvent derrière lui.

Les occupants du village de tentes situé près du parc CRAB, à Vancouver, ont eu trois jours pour quitter les lieux à partir du 10 juin.

Photo : Ben Nelms/CBC

Radio-Canada

Les personnes sans domicile fixe auparavant installées dans le stationnement du parc CRAB appartenant à l'Autorité du port de Vancouver ont plié bagage pour s'établir dans un stationnement 20 mètres plus loin.

Au cours de la nuit, de 60 à 80 campeurs du village de tentes près du parc CRAB ont déplacé leurs abris temporaires vers un stationnement de gravier adjacent à celui payant en asphalte duquel ils ont été évincés.

Selon James Low, résident du village de tentes, le nouveau campement occupe toujours la propriété de l'autorité portuaire, bien qu'il y ait une différence avec l'ancien campement.

On nous a demandé de quitter les lieux et c'est ce que nous avons fait, dit-il. Nous avons déménagé dans un autre stationnement, c'est un terrain différent, alors ils devront retourner devant la Cour pour nous en chasser.

Le 10 juin, la Cour suprême de la Colombie-Britannique a accordé une injonction à l'Autorité du port de Vancouver donnant trois jours aux sans-abri qui se trouvaient sur un de ses stationnements pour libérer les lieux. Cet ordre de la cour est en vigueur pour 15 jours.

Amandeep Singh, l'avocat qui représente les campeurs, a prévenu que l'injonction pourrait également s'appliquer au stationnement où ils se sont déplacés. La carte fournie à la cour durant le processus d’injonction montre qu’elle couvre aussi le terrain où ils sont maintenant installés, affirme l’avocat. Il faudra peut-être retourner en cour pour clarifier.

Dans un courriel du Service de police de Vancouver, les autorités disent savoir que les campeurs sont déménagés tout près. Ils s’attendent à ce que les personnes sans-abri se conforment à l'injonction et évaluent les prochaines étapes.

Au moment de la publication, l'autorité portuaire n’avait pas répondu aux demandes d'entrevue de Radio-Canada.

Les campeurs ont établi leur campement dans le parc CRAB peu après le 8 mai, lorsque le village de tentes du parc Oppenheimer a été démantelé. Entre 100 et 130 personnes vivent dans le nouveau campement.

Avec les informations de Wawmeesh Hamilton

Avec les informations de cbc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !