•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CaféTO, un projet pilote pour offrir des terrasses aux cafés

Des mains placent des chaises autour d'une table.

La Ville de Toronto propose l'ouverture de terrasses dans le but de permettre aux restaurants d'ouvrir tout en respectant les règles de la santé publique.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les restaurants, cafés et bars de Toronto peuvent s’inscrire à un projet pilote nommé CaféTO qui leur permettra de créer ou d’agrandir leur terrasse afin d’accueillir plus de clients en toute sécurité une fois que les restrictions provinciales seront assouplies dans la ville.

Les terrasses seraient installées dans les rues de la ville pour l’été 2020. Grâce à ces terrasses, les restaurateurs pourraient rouvrir tout en respectant les règles de la santé publique.

Un formulaire d'inscription en ligne et un guide du programme sont disponibles à toronto.ca/cafeTO.

En vertu des ordonnances provinciales, les restaurants et les bars sont autorisés à offrir des plats à emporter uniquement pour empêcher la propagation de COVID-19. Les restaurants qui ont des terrasses pourront les ouvrir lorsque Toronto pourra passer à la seconde phase du projet de déconfinement provincial. 

Le comité exécutif du conseil municipal de Toronto devra examiner le projet pilote le 22 juin avant que celui-ci puisse débuter.

Lors de son point de presse de lundi, le maire John Tory a expliqué que les restaurants et les bars peuvent commencer à s'inscrire au programme maintenant pour mieux comprendre les exigences et commencer à planifier.

Le personnel continue de se préparer afin que la Ville puisse agir rapidement et aider de nombreux restaurants et bars admissibles à générer des revenus cet été.  

Le maire a d’ailleurs expliqué avoir rencontré plusieurs commerçants en fin de semaine qui l’imploraient d’accélérer le déconfinement.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !