•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD réclame plus de protection contre les évictions commerciales

On voit l'entrée d'une boutique avec l'inscription fermée sur la porte.

Le NPD demande au gouvernement Ford d'étendre la protection contre évictions commerciales.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Gilles Bisson, le leader parlementaire de l’opposition officielle à Queen’s Park, a affirmé lundi que de nombreux commerces risquent encore de subir une « éviction injuste ».

M. Bisson demande que deux amendements soient inclus dans le projet de loi pour mieux protéger les commerces d’une éviction.

Les deux amendements proposés étendent la protection contre les évictions à tous les commerces et rendent cette protection rétroactive à la mi-mars.

Le NPD propose de soutenir l’adoption rapide du projet de loi en échange de ces deux amendements.

Le gouvernement Ford a annoncé le 8 juin dernier son intention d’interdire les expulsions commerciales dans la province jusqu’au 31 août.

Les évictions qui ont eu lieu depuis le 3 juin seront aussi annulées rétroactivement.

Cette interdiction s’applique cependant seulement aux commerces admissibles à l’aide au loyer fédérale-provinciale, un programme auquel certains propriétaires ne veulent pas participer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !