•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau quartier près d'un terminus de tramway à Québec

Croquis du projet du terminus Le Gendre à l'extrémité ouest du futur réseau de tramway à Québec.

Le réseau structurant de transport en commun donnera un coup de pouce au développement du secteur Chaudière, près du terminus Le Gendre.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville de Québec veut profiter du projet de tramway pour développer le secteur Chaudière, situé dans l'ouest.

Près de 4000 unités d'habitation pourraient voir le jour dans le secteur. La Ville croit également que l'implantation d'entreprises technologiques pourrait attirer près de 2000 travailleurs.

Le développement du secteur a été amorcé par la venue de grandes chaînes, comme IKEA et Décathlon.

En plus du terminus Le Gendre, la proximité de l'autoroute 40 facilitera l'accessibilité au quartier. Le terminus du tramway sera construit à l'intersection des avenues Le Gendre et Blaise-Pascal, au sud de l'autoroute Félix-Leclerc.

C'est un exemple patent de ce qu'on peut faire, affirme le maire Régis Labeaume.

Des discussions sont en cours avec le ministère de l'Éducation pour la construction d'une école primaire. La Ville implantera également un stationnement incitatif pour le transport en commun de 500 places. À terme, plus de 800 espaces seront disponibles.

Le maire Labeaume ne se donne pas d'échéancier pour la réalisation du projet, mais il se dit convaincu que le nouveau quartier sera très avancé au moment de l'entrée en fonction du tramway en 2026.

Je pense que les promoteurs vont s'aligner pour avoir construit une bonne partie du résidentiel lors du démarrage du tramway en 2026, 2027, estime le maire.

En novembre dernier, l'administration Labeaume avait déjà dévoilé quelques idées concernant l'aménagement de ce secteur de la ville.

Une consultation citoyenne est d'ailleurs en cours à ce sujet jusqu'au 23 juin sur le site ville.quebec.qc.ca/visionsamenagement (Nouvelle fenêtre), sous l’onglet Secteur Chaudière.

Un plan aérien du secteur Chaudière représentant les zones réservées au commercial, aux parcs, à l'institutionnel et aux hautes technologies. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Ville de Québec veut profiter du projet de tramway pour développer le secteur Chaudière, situé dans l'ouest.

Photo : Ville de Québec

7,3 M $ pour les aménagements cyclables

La Ville annonce aussi qu’elle bonifiera le réseau de pistes cyclables grâce à l’ajout de 13 nouveaux kilomètres de pistes, pour un total de 378.

Ce sont 24 projets qui permettront de réaliser ces changements, comme la construction de la passerelle cyclopiétonne dans le parc des Saules, entre les boulevards Neuvialle et Wilfrid-Hamel Ouest, et l'aménagement d’une bande cyclable sur le chemin Sainte-Foy et sur l’avenue McCartney, reliant le boulevard du Versant-Nord et l’avenue Pie-XII.

Par contre, cinq projets, pour un total de 7 kilomètres, devront être réalisés l’an prochain, puisque la Ville n’a pas été en mesure de tenir les consultations nécessaires au printemps en raison de la pandémie. Les 19 autres verront le jour en 2020.

La Ville compte investir 7,3 millions de dollars dans ces aménagements.

Avec les informations d'Olivier Lemieux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !