•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Explosion des ventes de véhicules

Un homme décharge les voitures qui sont installées sur une remorque.

Une livraison de voitures pour regarnir la cour extérieure du concessionnaire. automobile Hyundai du Saguenay.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après des semaines d'inactivité en raison de la COVID-19, les ventes de voitures ont grimpé en flèche en mai et en juin au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Les affaires sont si bonnes que les cours de certains concessionnaires sont vides. Une situation pour le moins surprenante alors que l’économie a été mise à mal par la pandémie.

Les concessionnaires, on ne s'attendait pas à avoir un beau mois qui nous attendait. On est vraiment contents parce qu’on ne savait pas trop vers quoi on s'en allait , indique le directeur des ventes chez Hyundai du Saguenay, Jimmy Girard.

Il y a seulement quelques voitures dans la cour extérieure du concessionnaire automobile Hyundai du Saguenay.

La cour est vide chez le concessionnaire automobile Hyundai du Saguenay.

Photo : Radio-Canada

Tous les employés ont été rappelés au travail et les mesures sanitaires nécessaires ont été mises en place pour éviter la propagation de la COVID-19. Le seul souci, c’est de s’assurer de ne pas manquer de véhicules.

On ne parle pas de pénurie. C'est juste que l'approvisionnement se fait moins efficacement. Donc, ça a créé un peu une inquiétude. Quand on regarde dehors dans les cours, on n’est pas habitués dans ces périodes de l'année de voir 50 ou 60 véhicules. On est habitués d'en avoir 200 en stock , illustre Jimmy Girard.

Véhicules d’occasion

Les véhicules usagés sont eux aussi convoités. Chez HGrégoire Saguenay, les affaires sont florissantes.

Avant la reprise, on était un petit peu anxieux. C'est normal, dans le milieu de l'automobile, il y a des questions de crédit, des questions d'inventaire, ces choses-là. Les gens se sont présentés d'une façon très intéressante. On a eu un mois d'avril à zéro, mais le mois de mai, on a eu des ventes extraordinaires. On a battu des records et la vague continue en juin aussi , soutient l’un des propriétaires de HGrégoire Saguenay, Jean-Philippe Tremblay.

Trois voitures sont stationnées l'une à côté de l'autre dans la cour du concessionnaire automobile HGrégoire.

Quelques voitures stationnées dans la cour du concessionnaire automobile HGrégoire.

Photo : Radio-Canada

Contrairement aux concessionnaires de véhicules neufs, la salle d’exposition est pleine.

Dans le véhicule d'occasion, c'est différent parce qu'on n’est pas tributaires d'un manufacturier, on les a en stock maintenant. Il y a des pénuries dans le neuf actuellement parce que la fabrication des véhicules a été retardée à cause de la COVID , explique Jean-Philippe Tremblay.

Ainsi, les clients pourraient devoir attendre un peu plus longtemps qu’à l’habitude avant de pouvoir rouler avec leur nouvelle voiture.

D’après le reportage de Marie-Michèle Bourassa

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !