•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Adolescent attaqué au marteau : la police de Winnipeg arrête un suspect

Des agents de police et des ambulanciers mettent l'adolescent dans une ambulance.

La police a trouvé l'adolescent sur le trottoir de l'avenue Selkirk, entre les rues McGregor et Powers, vers 11 h 30, le 30 mai.

Photo : Radio-Canada / (Jeff Stapleton/CBC)

Radio-Canada

Un homme de 30 ans a été arrêté par la police de Winnipeg dans le cadre d’une enquête sur l’attaque d’un adolescent, frappé à la tête avec un marteau.

Selon l’agent de la police de Winnipeg Jay Murray, l’adolescent est toujours dans un état critique. Il a subi des blessures qui le poursuivront toute sa vie, a-t-il indiqué.

C’est le 30 mai dernier, au 500 de l’avenue Selkirk, que l’adolescent a été attaqué. Il souffrait d’importantes blessures à la tête quand les policiers l’ont retrouvé. Il est toujours à l’hôpital. Les forces de l’ordre pensent qu’il n’a pas cherché à provoquer l’attaque.

Après plusieurs semaines d’enquête, les policiers ont arrêté un suspect le 14 juin, près de la rue Austin et de l’avenue Pritchard. Le suspect de 30 ans avait un couteau et une hachette sur lui. Il fait face à de nombreuses accusations dont celles de voies de fait graves, agression avec une arme et possession d’une arme.

Selon la police, le suspect et la victime, qui attendaient tous les deux un repas commandé dans un restaurant, ne se connaissaient pas. L’agresseur présumé a montré à l'adolescent une arme qu’il avait dans son sac. La victime aurait ensuite pris son plat à emporter et aurait continué sa route avant d’être frappée à la tête avec le marteau.

Les forces de l’ordre n’ont pas fait la lumière sur les raisons de cette attaque. Il y encore beaucoup de questions qui restent sans réponse, a ajouté Jay Murray.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !