•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un prix pour une réalisatrice rouynorandienne à un festival de films international

Des danseurs s'entrelacent.

Le film Habiter le mouvement porte sur les chorégraphies de Thierry Thieu Niang.

Photo : Image de la bande-annonce

Radio-Canada

La cinéaste Béatriz Mediavilla, originaire de Rouyn-Noranda, a remporté le prix du meilleur documentaire de danse au Fine Arts Film Festival.

Lors de cérémonie de remise des prix, qui a eu lieu en ligne le samedi 13 juin, la réalisatrice a reçu le prix du meilleur documentaire de danse pour son film Habiter le mouvement.

Beatriz Mediavilla se réjouit de cet honneur. C’est un grand accomplissement. C’est la première fois que je reçois un prix, c’est à l’international, c’est dans un festival spécialisé avec des gens qui apprécient ces oeuvres-là, donc c’est une distinction que des pairs me font alors c’est sûr que pour moi, ça a une très grande valeur, dit-elle.

Ce festival se consacre à mettre de l’avant des films provenant de partout dans le monde à propos de l’art, du monde artistique et des artistes de divers milieux. Cette année, plus de 90 films provenant de 27 pays étaient présentés au festival.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Cinéma