•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saskatchewan : des restrictions plus souples en cas de deuxième vague de COVID-19

Saqib Shahab assis devant un micro s'adresse aux médias.

Le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, Saqib Shahab, lors d'une conférence de presse à Regina.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, Saqib Shahab, a écarté l’idée d’imposer des restrictions sanitaires similaires à celles qui avaient été mises en place au mois de mars si une seconde vague de la COVID-19 venait à se propager dans la province.

Lors d’un entretien avec CBC, le médecin justifie sa décision en constatant qu’aux mois de mars et avril les Saskatchewanais ont respecté à la lettre les recommandations sanitaires de la province. Par conséquent, il espère contenir davantage la maladie en renforçant à l’automne les mesures d’éducation publique concernant l’usage d’équipement de protection individuelle.

Il s’attend néanmoins à voir des foyers d’infection faire leur apparition pendant l’été et même au-delà. Il faut que l’on continue de suivre [les nouveaux cas], dit-il. Nous devons nous assurer que si [les gens] sont symptomatiques ou qu’on a un doute, qu’ils soient testés.

Le docteur Shahab se rend compte que les Canadiens vont un jour se déplacer d’une province à l’autre. Il faut donc que les provinces travaillent ensemble pour suivre les cas de COVID-19.

Ce travail doit aussi être effectué avec les États-Unis une fois que la frontière sera rouverte.

Respecter l'éloignement physique

Dans les prochains mois, dit-il, le plus gros défi restera de convaincre la population de continuer de respecter les mesures de distanciation physique et de limiter la taille des rassemblements.

Cependant, la Saskatchewan a l’avantage d’être moins densément peuplée que d’autres provinces, ce qui facilite l’éloignement physique et réduit les risques de contracter la maladie.

Avec les informations de Bryan Eneas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !