•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un violent orage de grêle cause des dégâts majeurs à Calgary

Il s'agit d'un montage photo. À gauche se trouve un homme dévoué dans une rue inondée. À droite, on voit une image d'une voiture dont la vitre arrière a explosé.

Inondations, grêlons de la taille d'une balle de tennis et orage ont causé des dégâts importants dans certains quartiers de Calgary.

Photo : Saad Taleb/Carolyn Laurin

Radio-Canada

Certains Calgariens se sont réveillé les pieds dans l’eau en réalisant l’ampleur des cicatrices laissées par la tempête qui s’est abattue sur la métropole albertaine dans la nuit de samedi à dimanche.

Je vis à Calgary depuis 40 ans et je n’ai jamais vu une tempête aussi intense, explique Saad Taleb, qui réside dans le nord-est de la ville.

Ce secteur est l’un des plus touchés par l’orage de grêle qui a frappé Calgary samedi soir, ont indiqué les forces de l’ordre.

Selon Environnement Canada, des grêlons de la taille d’une balle de tennis sont tombés du ciel à une vitesse de 80 km/h à 100 km/h, en causant des dommages matériels importants.

Quatre gros grêlons sont dans la paume de la main d'une personne.

Ce Calgarien montre la taille des grêlons qui sont tombés dans son quartier, alors que d'autres résidents parlent de grêlons de la taille d'une balle de tennis.

Photo : Erik Hytonen

Dévastation

Dimanche matin, Saad Taleb a retrouvé le pare-brise de son véhicule fissuré d’impacts de grêlons et la carrosserie de sa voiture semblait avoir été martelée.

Un montage photo. À gauche se trouve une photo de Saad Taleb. À droite, on peut voir une photo de sa voiture endommagée.

Saad Taleb raconte que la tempête de grêle était si violente, que les grêlons ont arraché un des phares de sa voiture.

Photo :  CBC

Surpris par les intempéries, d’autres Calgariens n’ont eu d'autres choix que d’abandonner leurs voitures le long de nombreux axes majeurs qui sont encore fermés à la circulation.

Plusieurs d’entre eux se sont retrouvés inondés, comme la 52e Rue, le boulevard McKnight et Deerfoot Trail, entre la 16e Avenue et la 32e Avenue.

C’est un désastre!

Une citation de :Saad Taleb, résident de Calgary

Même scénario d’horreur dans le quartier d'Evanston, dans le nord-ouest de la ville, où plusieurs rues résidentielles ont été envahies par les eaux.

Malheureusement, la sortie des collecteurs d'eaux pluviales ne fonctionne pas [...] et la montée des eaux a menacé plusieurs maisons sur notre rue parce qu'il n’y avait pas de moyen de drainer l’eau, a indiqué le résident Scott Armstrong, dont la maison a également été ravagée par la tempête.

Certaines maisons ont subi des dégâts importants. [...] au point où le revêtement extérieur a parfois été arraché, a observé le chef de service d’incendie de Calgary, Alistair Robin.

Un montage photo de deux maisons avec le revêtement extérieur arraché.

Les maisons situées dans le nord-est de Calgary ont été les plus ravagées par la tempête de samedi.

Photo : Ali Cantor-Proulx/Tamse Deguzman

Il précise que ses collègues ont répondu à plus de cent appels d’urgence en deux heures et demie. Aucun blessé n’est toutefois à déplorer, a indiqué M. Robin.

Il y a eu des dommages très importants dans des secteurs ciblés de la ville, mais la majorité des habitants ont évité le pire, rassure-t-il.

Après avoir passé la nuit à venir en aide à des automobilistes coincés dans leurs voitures à cause de la tempête, la police de Calgary poursuit le remorquage des nombreux véhicules accidentés dans les rues de la ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !