•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le théâtre Cercle Molière vous offre de la littérature franco-manitobaine au bout du fil

Un grand bâtiment en long, avec de grandes vitres et un logo qui indique « TCM Théâtre Cercle Molière », vu de l'extérieur un jour d'automne.

Le Théâtre Cercle Molière

Photo : Google Street View

Avec l’initiative Au creux de l’oreille, le théâtre Cercle Molìère offre la possibilité de recevoir l’appel d’un comédien-lecteur pour partager quelques minutes autour d’un extrait littéraire.

L’idée vient du théâtre de la Colline à Paris et elle a fait son bout de chemin jusqu’au Manitoba en s’arrêtant d’abord au théâtre Périscope, à Québec, au théâtre de la Catapulte à Ottawa, ainsi qu’au Théâtre français de Toronto. 

Pour la directrice générale et artistique du Théâtre Cercle Molière, Geneviève Pelletier, c’est une façon de faire vivre l’art pendant la pandémie.

Il y a une discussion entre la personne qui reçoit l’appel et le lecteur pour parler de l’art, de ce qu’elle vient d’entendre, parler de tout et de rien et probablement de la COVID-19 aussi et de tout ce qui se passe, dit-elle.

L’appel téléphonique permet de créer un moment intime, une rencontre unique qui rappelle justement l’aspect de communion que l’on retrouve au théâtre. C’est vraiment une idée de transmettre l’art dans un autre médium, on est un peu appelé à façonner la façon dont on transige avec nos publics poursuit-elle.

L’activité aura lieu du 17 au 21 juin et les inscriptions se font gratuitement en ligne sur le site du théâtre, et ce, jusqu’au 19 juin. Bien que l’activité soit gratuite, les artistes qui y prendront part recevront une rémunération. 

La directrice rappelle qu’il y a toujours une façon simple, en ligne, de faire un don au Théâtre Cercle Molière, qui n’a pas chômé malgré la crise sanitaire qui est venue bouleverser ses opérations.

On continue quand même à offrir une panoplie assez exhaustive de différents projets sur nos réseaux sociaux pour essayer de non seulement rester actif auprès de nos publics, mais aussi de garder nos artistes locaux actifs et dans l’élaboration de projets malgré les circonstances particulières, mentionne Geneviève Pelletier.

Le projet est fait en collaboration avec les Éditions du Blé et de leurs auteurs, dont Lise Gaboury-Dialo, Roger Léveillé, Charles Leblanc et plusieurs autres. Du côté des comédiens-lecteurs, on peut compter, entre autres, sur Amber O’Reilly, Sophie Bouchard Tremblay, Bertrand Nayet et Genviève Pelletier elle-même.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !