•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« J'ai entendu des phrases atroces » : deux citoyens témoignent du racisme chez nous

Michaël Ottereyes et Edgard Kambiré.

Michaël Ottereyes et Edgard Kambiré

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À l'heure où les Américains manifestent jour après jour pour dénoncer la mort de George Floyd, ce citoyen noir mort lors d'une violente arrestation policière, la discrimination raciale est sur toutes les lèvres. Qu'en est-il chez nous?

J'ai entendu des phrases atroces , nous raconte Michaël Ottereyes, citoyen autochtone, en entrevue. On te taxe d'être un voleur de prime abord, illustre quant à lui l'Almatois d'origine burkinabée Edgard Kambiré.

Ils se livrent tous les deux dans ce reportage de Rosalie Dumais-Beaulieu.

Le racisme vu par deux citoyens d'ici

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Société