•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’industrie touristique du Nord-Ouest ontarien demande l'aide du gouvernement

Des visiteurs se déplacent en canot sur un lac au parc Algonquin.

L'industrie touristique du Nord-Ouest de l'Ontario demande de l'aide du gouvernement.

Photo : La Presse canadienne / Tourisme Ontario

Radio-Canada

L'industrie du tourisme du Nord-Ouest de l'Ontario se rassemble samedi à Vermilion Bay afin de demander de l’aide du gouvernement de l’Ontario.

Dans le Nord-Ouest de la province, le tourisme est presqu'entièrement basé sur les visiteurs provenant des États-Unis. Elle est donc mal-en-point en raison de la COVID-19.

Steve Smith, le propriétaire de Sunset Country Adventures, est l'un des organisateurs du rallye.

Il affirme que l'industrie du tourisme organise le rassemblement afin de demander un programme de soutien qui leur permettrait de tenir jusqu'à la saison prochaine.

Nous cherchons simplement à obtenir une aide du gouvernement, explique-t-il. Si nous n'obtenons pas d'aide, nous ne serons pas là l'année prochaine, croit-il.

M. Smith affirme que son mouvement ne désire pas faire pression sur le gouvernement au sujet de la fermeture de la frontière.

Nous n'insistons pas sur cette question parce que vous savez que c'est un pays entier qui a son mot à dire sur cette frontière, et deux pays en fait, a déclaré M. Smith.

Nous cherchons juste à recevoir de l’aide pour permettre d’être encore actifs lorsque la frontière sera rouverte, explique-t-il.

M. Smith affirme qu’entre 250 et 300 personnes provenant d'entreprises touristiques du nord-ouest de l’Ontario participeront au rassemblement sur le site de Fort Vermilion, situé le long de la route transcanadienne.

Le rassemblement appelé Tourism Matters NWO aura lieu le samedi 13 juin, entre 10 h et 13 h, heure centrale.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario
Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !