•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Îles-de-la Madeleine : les touristes québécois pourront traverser les Maritimes

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Butte de Cap-aux-Meules, à l'entrée des Îles-de-la-Madeleine

Butte de Cap-aux-Meules, à l'entrée des Îles-de-la-Madeleine

Photo : Tourisme Îles de la Madeleine

Radio-Canada

Dès le 26 juin, les touristes québécois pourront traverser le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard afin de prendre le traversier à Souris pour se rendre aux Îles-de-la-Madeleine. Après plusieurs semaines d’incertitude, une entente a finalement été conclue entre les trois provinces concernées.

Dans le dernier mois, plusieurs intervenants, dont le député des Îles, Joël Arseneau, avaient fait part de leurs craintes liées aux restrictions à la circulation interprovinciale imposées par le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard, en raison de la pandémie de COVID-19.

Selon l'entente conclue entre les trois gouvernements provinciaux, les automobilistes du Québec qui prendront la route vers l'archipel devront avoir en main un formulaire les autorisant à franchir les frontières des provinces voisines.

Des dizaines de personnes déambulent sur la plage.

Près de 68 000 personnes ont visité les Îles l'été dernier.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Il faudra évidemment qu’ils [les touristes québécois] se conforment aux exigences inscrites sur le formulaire, précise la ministre responsable des relations canadiennes, Sonia Lebel, par communiqué.

Le gouvernement du Québec indique que le document en question sera accessible très prochainement sur le site officiel de la province.

En plus du formulaire, les voyageurs québécois devront être en mesure de présenter un billet aller-retour pour le traversier Souris−Cap-aux-Meules ainsi qu’une preuve d’hébergement pour leur séjour aux Îles-de-la-Madeleine.

Des arrêts autorisés, mais limités

En chemin vers l’archipel, les Québécois seront autorisés à dormir une seule nuit au Nouveau-Brunswick.

Une fois arrivés à l’Île-du-Prince-Édouard, après avoir traversé le pont de la Confédération, ils devront se rendre directement au terminal de Souris.

Quatre voitures font la queue pour monter à bord du traversier, à Souris.

Les touristes québécois pourront se rendre dans l'archipel par traversier dès le 26 juin.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Des arrêts pour se ravitailler en essence seront toutefois permis dans les deux provinces.

Le communiqué publié par le gouvernement du Québec ne précise pas si cette procédure pourra être appliquée en sens inverse, pour les Madelinots souhaitant visiter d’autres régions de la province. Selon le député Arseneau, les Madelinots sont autorisés à circuler dans les deux sens depuis la levée des contrôles sanitaires. Il n'y a donc pas d'obstacle à leur circulation vers le continent.

De son côté, la CTMA a publié un communiqué mentionnant que la prise de réservations débutera le lundi 15 juin et se fera seulement par téléphone.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !