•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien rouvre ses portes

Un panda roux dans un arbre.

Les pandas roux devraient encore être en vedette cette année.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Radio-Canada

Dès samedi, le Zoo sauvage de Saint-Félicien accueillera les visiteurs après trois mois de fermeture forcée liée à la COVID-19.

L'établissement ouvre ses portes une semaine plus tôt que les autres zoos puisqu'il est considéré comme un musée à vocation scientifique. Les gens devront toutefois faire une croix sur certains attraits en plus de respecter des mesures strictes pour assurer leur sécurité et celle des employés.

Chaque personne désirant visiter le zoo devra réserver son billet sur notre billetterie en ligne. Ensuite, les visiteurs présents sur le site devront respecter le parcours à sens unique. De plus, la distanciation sociale de deux mètres devra aussi être maintenue en tout temps lors de la visite , révèle le coordonnateur des ventes et du marketing, Michael Viens.

Les trains du Sentier de la nature sont équipés de plexiglas.

Les trains du Sentier de la nature sont équipés de plexiglas.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Les trains ont aussi été équipés de séparateurs pour permettre aux gens d'admirer le Parc des sentiers de la nature. Ils seront désinfectés après chaque circuit, tout comme les toilettes du site.

Les visiteurs devront se passer jusqu'à nouvel ordre des animations animalières, des jeux d'eau, du film multisensoriel, de la pouponnière, des volières et du tunnel d'observation des castors.

Ce sont des endroits où on ne pouvait malheureusement pas respecter la distanciation sociale de deux mètres , déplore Michael Viens.

Des jeux d'eau sans enfants.

Les jeux d'eau demeureront fermés.

Photo : Radio-Canada

Dans les premières semaines, le site n'accueillera que 1500 visiteurs quotidiennement. Lors d'une excellente journée, ce nombre peut s'élever à 4000.

La direction veut ainsi s'habituer à la nouvelle réalité et assurer une certaine fluidité pour les balades en train.

Dès que la saison va avancer, on sera en mesure d'ajouter de la capacité. Peut-être aussi que les mesures sanitaires vont se modifier. On entend des messages à l'effet que le deux mètres pourrait devenir un mètre. Alors, on va s'adapter , indique la directrice générale du Zoo sauvage de Saint-Félicien, Lauraine Gagnon.

Une affiche.

Il faut dorénavant suivre les directions au Zoo sauvage de Saint-Félicien.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Cette dernière n’est pas en mesure pour le moment de chiffrer les pertes économiques. Elle espère que la clientèle viendra profiter de ce vaste terrain de jeu.

La nature n'a pas de masque. Elle sera toujours disponible pour la clientèle , assure-t-elle.

D’après le reportage de Mélissa Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !