•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ciné-parc à l'aéroport de Québec

Un ciné-parc mobile.

Un ciné-parc mobile.

Photo : Radio-Canada / Félix B. Desfossés

Les cinéphiles de la région de Québec pourront aller voir des films gratuitement cet été dans deux ciné-parcs aménagés aux frais de la Ville de Québec.

Les deux sites choisis pour les installer sont ExpoCité, dans le stationnement P1, au nord-ouest du Centre Vidéotron, ainsi que l’aéroport international Jean-Lesage.

Les discussions avec la direction de l'aéroport se sont bien déroulées pour trouver le meilleur endroit afin d'installer l'écran.

C'est un écran qui est très haut. Leur premier réflexe, ça a été de nous dire qu'il faudrait des balises parce qu'il y a des hélicoptères. C'est une structure inhabituelle. Ils sont en communications avec NAV Canada sur la manière dont on va le positionner, pour que ça ne nuise pas au tarmac, ni aux gens qui sont dans la tour de contrôle, explique le directeur général du Festival de cinéma de la ville de Québec, Ian Gailer.

Le site d’ExpoCité pourra accueillir 325 véhicules par représentation, alors que le site de l’aéroport pourra accueillir environ 120 véhicules par projection.

Les ciné-parcs seront ouverts du 2 juillet au 23 août, du jeudi au dimanche.

Il y aura deux représentations par soir, une première à 19 h 00 destinée davantage aux familles et une seconde à 21 h 30 qui s’adressera à une clientèle plus avertie.

La Ville analyse également la possibilité de présenter un programme double les vendredis et samedis, en ajoutant une projection à 23 h 30.

Contenu québécois

À la demande de la Ville de Québec, au moins la moitié du contenu sera du cinéma québécois. Certains des films qui seront présentés ont également été tournés dans la capitale.

L'important pour nous, c'est de présenter des films qui vont représenter la cinéphilie à Québec, mais aussi un certain goût sucré, un goût de nostalgie. Les ciné-parcs c'est ça aussi, illustre Ian Gailer.

L’administration Labeaume octroie la somme de 835 000 $ au Festival de cinéma de la ville de Québec pour l’organisation et la gestion des ciné-parcs.

Plus d’une centaine de personnes travailleront à leur fonctionnement.

Les ciné-parcs vont permettre aux citoyens de se divertir, tout en respectant les mesures sanitaires.

Ce qu'on prévoit pour assurer le maximum de sécurité, c'est qu'il y aura des blocs sanitaires au bout de chaque allée. Ça représente environ une toilette pour dix voitures. On apprend à travailler avec la COVID. On préfère être plus prudents, affirme Ian Gailer.

Logo du ciné-parc de la Ville de Québec

Les cinéphiles de la région de Québec pourront aller voir des films gratuitement cet été dans deux ciné-parcs aménagés aux frais de la Ville de Québec.

Photo : FCVQ

Pas une concurrence déloyale

L’administration Labeaume assure que les ciné-parcs ne concurrenceront pas les salles de cinéma, qui conserveront, dès qu’elles pourront rouvrir, l’exclusivité des nouveautés.

Au Marché Jean-Talon?

La Ville de Québec souhaitait ouvrir trois ciné-parcs gratuits cet été, un à l’est, un à l’ouest et un au centre de son territoire. Un troisième site est présentement à l’étude.

Le maire de évoque la possibilité que la Ville utilise elle aussi le site du Marché Jean-Talon.

On peut faire affaires avec le monsieur au Marché Jean-Talon. Nos gens vont même lui parler. Les soirs où il n'y en a pas on peut les prendre. On est très ouverts, affirme Régis Labeaume.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !