•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une vidéo de la GRC montre que le chef Allan Adam a été frappé lors de son arrestation

Le chef Allan Adam se tient à côté d'une photo de son visage tuméfié. Il tient une plume dans sa main.

Le chef Allan Adam a tenu une conférence de presse pour parler d'un incident avec la GRC, dont il dit être sorti le visage tuméfié.

Photo : Radio-Canada / Jamie Malbeuf

Radio-Canada

De nouvelles images de l’arrestation du chef autochtone Allan Adam dans le nord de l’Alberta, le 10 mars dernier, montrent un agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) arrivant en courant puis sauter sur lui et le projeter au sol, avant de lui donner des coups à la tête.

Toute la scène a été captée par la caméra du tableau de bord d'une voiture de la GRC. Cette vidéo a été remise à la Cour par l'avocat du chef Adam quand il a soumis sa requête pour que les accusations déposées contre son client soient retirées.

La vidéo commence quand une voiture de la GRC s'arrête derrière le véhicule d'Allan Adam, dans le stationnement du casino de Fort McMurray. Allan Adam se trouve alors debout près de la porte ouverte de son camion.

Rectificatif

Une version précédente de ce texte indiquait à tort que l'enregistrement réalisé depuis la voiture de la GRC commençait au moment où un agent se trouve près de la porte du conducteur du véhicule. La vidéo commence plutôt à l'arrivée du véhicule de police près de celui d'Allan Adam.

La première version du texte ne décrivait pas les premières minutes des interactions entre Allan Adam et la GRC.

Les premières secondes montrent Allan Adam en train de se diriger vers le véhicule de police. Selon l'enregistrement sonore, qui commence un peu plus de 30 secondes plus tard, Allan Adam semble agité et il lance de nombreuses invectives en direction du policier.

Laissez-nous tranquilles! , crie-t-il à l'agent. À un autre moment, il l'invite à rapporter à sa supérieure que le chef Adam en a assez d'être harcelé par la GRC.

Dans les premières minutes de la vidéo, il y a une série d'échanges verbaux tendus entre les deux hommes. À un moment, Allan Adam, qui s'était installé du côté passager de son camion en descend en criant, retire son blouson et se tient devant le policier comme s'il voulait se battre avec lui. Sa femme, Freda Courtoreille, sort du véhicule et semble le calmer.  

Deux minutes plus tard, Allan Adam sort de nouveau du camion.

L'agent fait alors le tour du véhicule par l'arrière et rejoint M. Adam alors que celui-ci est au coin arrière du véhicule. Le policier tente de le prendre par le bras pour, il semblerait, lui mettre les mains dans le dos dans le but de lui passer les menottes, mais Allan Adam se dégage. C'est alors qu'un deuxième agent arrive en courant et le projette au sol.

Dès qu'Allan Adam est au sol, une femme sort rapidement de l'arrière du véhicule interpellé pour tenter d'intervenir. Une autre quitte le siège du conducteur et lui emboîte le pas quelques secondes plus tard. Le premier policier ordonne aux femmes de regagner le véhicule et elles obéissent après une courte hésitation. Plusieurs témoins s'approchent alors pour filmer la scène.

Quelques moments plus tard, les agents aident Allan Adam à se relever. Il a les mains menottées dans le dos et son visage, visible pendant quelques secondes, semble couvert de sang.

Le chef de la Première Nation Athabasca Chipewyan est alors placé à l'arrière du véhicule de la GRC.

Au cours de l'incident, ce dernier lance des jurons à maintes reprises à l'intention des deux policiers.

Cette vidéo, dont CBC a obtenu copie, fait suite à la publication d'une autre vidéo samedi, qui a été prise par un témoin de la scène. La vidéo de la GRC montre d'ailleurs plusieurs personnes filmant la scène à l'aide de leur téléphone mobile.

Les images de la GRC montrent cependant le déroulement des événements de façon beaucoup plus complète que la première.

Rectificatif :

Une version précédente du texte présentait une version incomplète de la vidéo. La version complète de la vidéo se trouve ci-dessous.

Attention, la vidéo comprend des images qui peuvent choquer.

Arrestation du chef Adam par la Gendarmerie royale du Canada

En même temps que la publication de la première vidéo samedi, la Première Nation a rendu publique une photo du visage tuméfié du chef de la Première Nation, qui aurait été prise après l’affrontement avec la GRC. Allan Adam allègue avoir été maltraité par les policiers.

Ce dernier avait d’ailleurs organisé une conférence de presse le jour même pour donner sa version des faits. Il dit avoir été arrêté par la GRC de Wood Buffalo parce que sa plaque d’immatriculation était expirée. La discussion avec les agents se serait par la suite envenimée. Adam Allan accuse les policiers d’avoir usé de la force de manière déraisonnable.

En réponse à la première vidéo, la GRC de l’Alberta a indiqué que l’usage de la force avait été nécessaire parce que le chef autochtone avait résisté à son arrestation. Toutefois, elle n’a pas encore réagi à la vidéo provenant d'un de ses véhicules.

Allan Adam doit comparaître en cour le 2 juillet pour avoir résisté à une arrestation et avoir agressé un agent dans le cadre de ses fonctions.

L'Équipe d'enquête de l'Alberta en cas d'incident grave (ASIRT) se penchera sur les allégations de ce dernier.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.