•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ancien enseignant d’Halifax plaide coupable de 35 accusations de crimes sexuels

L'accusé, Michael Patrick McNutt, marche devant le palais de justice de Dartmouth en faisant un geste de la main pour éloigner les micros et caméras.

L'accusé, Michael Patrick McNutt, lors d'une comparution en cour en janvier 2019

Photo : Radio-Canada / Olivier Lefebvre

Radio-Canada

Un ancien enseignant et entraîneur à Halifax, Michael Patrick McNutt, a plaidé coupable mercredi de 35 accusations d'agression sexuelle impliquant 34 personnes, tous de jeunes garçons à l'époque.

L’homme de 67 ans faisait face à plus de 90 chefs d’accusation et à la perspective de devoir traverser de multiples procès devant la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse.

Des négociations entre la Couronne et la défense au cours des dernières semaines ont permis de réduire le nombre d’infractions au nombre actuel, tout en gardant presque tous les plaignants.

Au départ, il y avait plusieurs chefs d’accusation par plaignant, mais des négociations entre la Couronne et moi-même ont permis de réduire cela à une accusation par individu, explique l’avocat de la défense, Colin Coady.

Les accusations concernent une période allant des années 1970 aux années 1980, lors de laquelle Michael Patrick McNutt était enseignant pour la Commission scolaire régionale d’Halifax.

Il était également entraîneur pour les sports scolaires, y compris une ligue de hockey mineur.

Il est accusé d’agressions sexuelles, d’atteinte à la pudeur et de grossière indécence. C’est ainsi que les infractions étaient formulées dans le Code criminel au moment où les faits se sont produits.

M. McNutt prend l’entière responsabilité pour ses actions, a affirmé son avocat.

Toutes les victimes étaient des garçons aux moments de subir ces abus et sont aujourd’hui adultes. Leurs identités sont protégées par un interdit de publication.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !