•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le déconfinement de certains attraits touristiques soulage en Abitibi-Témiscamingue

Le bureau d'information touristique de Rouyn-Noranda, en été.

Le bureau d'information touristique de Rouyn-Noranda (archives)

Photo : Facebook Tourisme Rouyn-Noranda/Mathieu Dupuis

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec investit près de 753 millions de dollars sur deux ans pour relancer l'industrie touristique.

Les zoos, les visites d’artisans-transformateurs, les fermes agrotouristiques, les lieux d’accueil et de renseignements touristiques et les jardins pourront rouvrir à partir du 19 juin.

Les amateurs de plein air pourront aussi bénéficier de 50 % de rabais sur la carte annuelle des Parcs nationaux du Québec, qui sera disponible dès le 22 juin.

Passerelle suspendue, Parc national d'Aiguebelle

Passerelle suspendue, Parc national d'Aiguebelle (archives)

Photo : Gracieuseté - Parc national d'Aiguebelle

Des programmes sont aussi créés pour inciter les Québécois à explorer les régions sur la route. Les visiteurs auront aussi l'occasion d'obtenir des rabais pour visiter des attraits touristiques.

Il y aura une saison touristique sous une autre forme, avec une autre clientèle probablement, mais il y en aura une. Et ce qui est important, c'est que nos promoteurs vont pouvoir recevoir de l'aide pour survivre, commente Randa Napky, directrice générale de Tourisme Abitibi-Témiscamingue.

De plus, 446 millions de dollars sont prévus pour les établissements d'hébergement et les attraits touristiques, qui pourront obtenir notamment des prêts d'urgence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !