•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La statue de George Vancouver vandalisée

Nettoyage de la statue de George Vancouver, vandalisée au centre-ville de Vancouver.

La statue a été recouverte de peinture dans la nuit de jeudi à vendredi.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

La vague de vandalisme contre des statues de personnages coloniaux en Amérique du Nord et en Europe a atteint la côte ouest, où la statue de l'explorateur anglais George Vancouver, érigée devant l'hôtel de ville de la métropole portant son nom, a été vandalisée.

Jeudi matin, des équipes nettoyaient ce qu’il restait de peinture bleue et grise dont le monument commémoratif a été recouvert dans la nuit.

George Vancouver, un représentant du roi George III d'Angleterre, s'est rendu dans la baie Burrard en 1792 et a cartographié la région, selon les archives des arts publics de la Ville. La statue a été commandée pour marquer le jubilé d'or de Vancouver en 1936.

La mort de l’Afro-Américain George Floyd durant une arrestation par un policier blanc aux États-Unis a provoqué la colère un peu partout dans le monde et a mené à des manifestations motivées à la fois par le mouvement antiraciste Black Lives Matter et par la condamnation de la brutalité policière.

Le maire de Vancouver, Kennedy Stewart, doit, par ailleurs, faire une conférence de presse jeudi en réponse avec le nombre grandissant de personnes qui réclament une réduction du budget du corps policier de la ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !