•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tramway : moins de stationnements et des rues converties dans Limoilou

Un croquis du projet de tramway à Québec

En raison de la largeur de la 1ere avenue, la circulation automobile se fera en sens unique entre la 4e rue et le boulevard des Alliés.

Photo : Ville de Québec

La Ville de Québec a dévoilé jeudi matin les détails de l'implantation du tramway dans Limoilou et Charlesbourg.

La 1ere avenue sera convertie en sens unique de la 4e Rue jusqu'au boulevard des Alliés pour accueillir le tramway en raison de son étroitesse.

Pour maintenir l'accès aux stationnements et l'accès aux résidences, deux solutions sont proposées aux résidents du secteur.

Une première prévoit le recours aux ruelles en sens unique pour la circulation locale. Le scénario a été présenté aux résidents touchés plus tôt cette semaine. Il prévoit tout une cure de jouvence pour les ruelles. La Ville en deviendrait également propriétaire et aurait la responsabilité d'en assurer l'entretien et le déneigement par la suite.

Je dis toujours que les voies sont utilisées parce qu'elles sont disponibles.

Une citation de :Régis Labeaume, maire de Québec

Le maire ne croit pas qu'un tel scénario provoquerait une augmentation de la circulation automobile dans les ruelles.

Honnêtement, c'est clair pour moi que ça va ralentir. Ceci dit, quand tu bâtis un tramway, il y a déjà une personne sur deux qui marche à l'heure de pointe dans Limoilou. Il va y en avoir plus. En principe, il va avoir moins de circulation automobile par les locaux, ça, c'est évident, plaide Régis Labeaume.

Selon la Ville, environ 6200 véhicules qui empruntent quotidiennement la 1ere Avenue vers le nord seront réaffectés sur d’autres axes routiers. La majeure partie, soit 80% des automobilistes, optera pour l'autoroute Laurentienne. Tout près de 20% des voitures restantes circuleront sur la 3e avenue tandis qu'un nombre négligeable de déplacements vont s'ajouter sur la 4e avenue.

Rues à sens unique

Le bureau de projet insiste cependant sur une autre option qui propose que des rues à sens unique perpendiculaires à la 1ere Avenue soient converties en rues à circulation à double sens. La solution mènerait cependant à la disparition d'espaces de stationnement dans la voie publique.

Ce sont les citoyens touchés qui devront se prononcer sur le scénario à privilégier.

Une carte du réseau de tramway dans Limoilou. Les stations sont indiquées par le logo « tram » et les rues transformées en cul-de-sac sont identifiées par l'icône verte avec une flèche.

Une carte du réseau de tramway dans Limoilou. Les stations sont indiquées par le logo « tram » et les rues transformées en cul-de-sac sont identifiées par l'icône verte avec une flèche.

Photo : Google Maps

Le déploiement du réseau mènera sans doute au retranchement d'environ 200 places de stationnement sur la 1ere Avenue entre la 4e et la 18e Rue. La Ville estime néanmoins que le taux d'occupation moyen des espaces passera de 76 à 85 %, ce qui laisse une certaine marge de manoeuvre.

Chose certaine, la Ville devra faire l'acquisition totale ou partielle de terrain dans le secteur pour assurer le passage du tramway. On refuse cependant de donner davantage de détails.

La Ville abandonne également l'aménagement du centre d’exploitation et d’entretien secondaire prévu dans le secteur. Selon le bureau de projet, un seul centre sera suffisant.

Est-ce que c'est absolument nécessaire? À un moment donné, si on veut respecter notre budget, il faut faire des choix, souligne Régis Labeaume, ajoutant que la décision ne doit pas avoir d'impact sur le roulement du réseau de transport en commun.

On souhaite tout de même acquérir le terrain visé le long de la 41e Rue pour du développement résidentiel et immobilier.

Gosselin triste et inquiet

Le chef de l'opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Québec a réagi à la présentation en manifestant sa tristesse devant le plan qui pourrait faire changer le visage de plusieurs ruelles de Limoilou.

Les ruelles, c'est l'âme de Limoilou et le maire veut dénaturer l'âme de Limoilou avec ce qu'il nous a annoncé, déplore Jean-François Gosselin, qui soutient y avoir joué abondamment pendant son enfance.

Le chef de Québec 21 déplore également l'abandon du centre d'exploitation et d'entretien de la 41e rue.

Brandissant une évaluation de la firme d'ingénierie AECOM dévoilée en novembre 2019, Jean-François Gosselin rappelle que les installations étaient était présentées comme solution pour éviter de longs déplacements vers le centre d'entretien principal à l'ouest du réseau.

Je ne l'invente pas, le maire l'a dit tantôt, c'est clairement une question de budget, ajoute M. Gosselin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !