•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Occupation double reste au pays cette année

L'homme sur le plateau de l'émission « Tout le monde en parle ».

L'humoriste et animateur Jay Du Temple a animé les trois dernières saisons d'« Occupation double ».

Photo : Radio-Canada / Karine Dufour

Radio-Canada

La production de la populaire émission de téléréalité Occupation double a confirmé jeudi que, pandémie oblige, la prochaine saison serait tournée entièrement au pays.

Alors que bien des frontières sont fermées aux voyageurs et voyageuses pour un avenir prévisible, l’équipe de l’émission animée par Jay Du Temple a dû tracer une croix sur le projet d’amener ses jeunes célibataires au Brésil, destination annoncée juste avant le début de la crise de la COVID-19 au Québec.

Dès le début de la pandémie, il était impensable pour l’équipe de quitter le pays pour la prochaine saison d’OD, peut-on lire dans un communiqué de Bell Média, propriétaire du diffuseur V. Il n’y avait pas de doute : la populaire émission de V devait avoir lieu chez nous, au Québec.

Après Bali, la Grèce et l’Afrique du Sud, OD permettra au public de découvrir les endroits et les activités les plus insolites, exotiques et sublimes du Québec, affirme Julie Snyder, selon le communiqué.

La production adaptera le format d’Occupation double, une émission qui n’est pas étrangère au concept de confinement, à la situation sanitaire en cours. Il sera possible de le faire sans en dénaturer l’essence même , selon la productrice Marie-Pier Gaudreault.

Bien que la situation apporte son lot de défis pour la production, Occupation double agira de façon responsable, et toutes les mesures seront prises pour protéger la santé des candidats et des membres de la production.

Les auditions pour l’émission sont en cours, et ceux et celles qui souhaiteraient participer ont jusqu’au 28 juin pour soumettre une vidéo de présentation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !