•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les impacts de la COVID-19 mesurés dans un vaste sondage en ligne

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une personne utilise une souris et un clavier d'ordinateur.

Des milliers de données sur la santé psychologique seront colligées grâce à la plateforme Mavipan.ca

Photo : iStock

Félix Morrissette-Beaulieu

Les impacts sociaux et psychologiques de la COVID-19 sur les Québécois seront sous la loupe d'une centaine de chercheurs du Québec grâce à la plateforme de sondage en ligne Mavipan.ca.

La plateforme est issue d’une collaboration d’au moins cinq ans entre le CISSS de la Capitale-Nationale et l'Université Laval.

Mavipan.ca doit permettre aux citoyens de répondre à des questions sur les conséquences dues à la pandémie.

On a certaines hypothèses. On le voit avec certains sondages en cours : on ne va pas bien. Notre population est en crise émotionnelle, en crise financière, en crise sociale, croit Annie Leblanc, chercheuse principale du projet Mavipan.ca.

Maintenant, c'est de comprendre l'ampleur et comment on va se donner les moyens collectivement, ajoute-telle.

La majorité des chercheurs qui travailleront avec une centaine de données recueillies proviennent de l’Université Laval.

Groupes et secteurs diversifiés

Au fur et à mesure, des stratégies pour aider les groupes les plus vulnérables seront mises de l'avant, selon Mme Leblanc.

Les adolescents, présentement, je pense qu'on les a oubliés un peu. On a aussi nos régions. Je pense que nos régions sont craintives, illustre la chercheuse du Centre de recherche en santé durable VITAM de l’Université Laval.

On a quand même 40 % de la population qui est en milieu rural donc c'est important d'avoir un portrait précis de ce qui se passe dans la région. C'est important d'avoir des gens qui viennent de tous les milieux, estime pour sa part Lily Lessard, professeure au département des sciences de la santé du Campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski.

Jusqu'à présent près de 2 500 personnes ont répondu au sondage. Des résultats seront diffusés périodiquement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !