•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le centre-ville de Trois-Rivières s'organise pour accueillir de plus grandes terrasses

Des ouvriers s'affairent à installer des barricades pour protéger les clients des terrasses.

Des ouvriers s'affairent à installer des barricades pour protéger les clients des terrasses.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La rue des Forges au centre-ville de Trois-Rivières se prépare pour la réouverture des restaurants prévue lundi. Des barricades ont été érigées en bordure des trottoirs pour délimiter les terrasses qui bénéficieront de deux mètres supplémentaires.

Les piétons devront circuler dans la rue qui sera fermée à la circulation entre la rue Champlain et la rue du Fleuve.

Plusieurs restaurants à l’extérieur du périmètre pourront aussi avoir de plus grandes terrasses. La directrice générale de la SDC du centre-ville Gena Déziel, explique que son organisation a travaillé de concert avec la Ville et les restaurateurs pour leur permettre d’avoir le plus d’espace possible pour accueillir les clients avec les règles sanitaires en place.

On a soumis un seul dossier pour l’ensemble des restaurants pour pouvoir faire venir la demande d’agrandissement des terrasses, ce qui simplifie un peu le processus. [Les restaurateurs] perdent de l’espace sur leur terrasse, ça fait aussi trois mois qu’ils sont fermés, donc ça va être difficile de pouvoir compenser, mais on essaie de les aider au maximum.

Gena Déziel, directrice générale de la SDC du centre-ville de Trois-Rivières

Il y aura une forte présence policière et des règles strictes à suivre pour ceux qui iront s’attabler ce qui explique la présence des barricades peu esthétiques selon le maire Jean Lamarche.

On devait répondre rapidement à un besoin, celui de nos restaurateurs. Est-ce qu’il était possible de mettre encore plus d’argent? Là, ce qu’on voulait vraiment, c’était d’être capables d’être opérationnels rapidement et de répondre à un besoin, tout ça dans le respect des budgets de nos contribuables.

Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières

L’aménagement coûtera à la ville un peu moins de 170 000 $ en excluant le salaire des policiers.

D’après les informations d’Amélie Desmarais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Industrie alimentaire