•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois mois de COVID-19 : comment se portent la Mauricie et le Centre-du-Québec?

Un portrait statistique des trois premiers mois de COVID-19 en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Un travailleur de la santé tient un masque dans sa main.

La région rapporte un nouveau décès lié à la COVID.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Le 11 mars 2020, un premier cas de COVID-19 en Mauricie était confirmé par la ministre de la Santé Danielle McCann lors du point de presse quotidien des autorités provinciales. Trois mois plus tard, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) répertorie un cumulatif de 2022 cas et 209 décès sur son territoire. Retour en tableaux sur un trimestre marqué par la pandémie.

Qui sont les victimes de la COVID-19?

Dans la région, environ 10 % des gens qui ont été infectés par le nouveau coronavirus en sont morts.

Près des trois quarts des gens qui sont décédés étaient âgés de plus de 80 ans. Il n’y a eu qu’un décès chez les gens âgés de moins de 60 ans.

Quatre personnes sur cinq mortes de la COVID-19 dans la région résidaient dans un CHSLD, une ressource intermédiaire (RI) ou une résidence privée pour aînés (RPA). Huit personnes sont décédées à leur domicile.

Le nombre de résidents de CHSLD infectés dans la région représente 12 % de tous les cas. Il n’y a pas eu de nouveaux cas chez les résidents en CHSLD depuis le 31 mai.

Le quart des cas dans la région sont des employés du réseau de la santé

En date du 7 juin 2020, 470 employés du réseau de la santé dans la région avaient contracté la COVID-19. Les trois quarts (352 personnes) en sont maintenant guéris.

Une employée du CIUSSS MCQ est décédée de la COVID-19.

Les travailleurs de la santé représentent 23 % de tous les cas dans la région.

Où la COVID-19 a-t-elle frappé?

C’est dans la MRC de Maskinongé que le pourcentage de la population atteinte de la COVID-19 est le plus grand avec 0,80 % . L’éclosion à l’usine d’Olymel à Yamachiche (135 cas) a contribué à la situation.

À Trois-Rivières, 0,65 % de la population a été touchée par la COVID-19. La proportion est presque la même à Shawinigan, où 0,63 % de la population a été infectée.

Aucun cas n’a été répertorié à ce jour en Haute-Mauricie, dont les frontières ont été fermées pendant quelques semaines. À ce jour, l’accès au territoire des communautés atikamekw de Wemotaci et Opitciwan est toujours restreint.

En chiffres absolus, le plus grand nombre de cas se trouvent à Trois-Rivières, Shawinigan et Drummondville. Ces trois centres urbains ont connu des éclosions à différents moments depuis le mois de mars.

Le CHSLD Laflèche, à Shawinigan, est le premier CHSLD de la région où des résidents ont été infectés. En tout, 107 usagers et 84 employés ont été infectés par le SARS-CoV-2. 44 résidents en sont morts.

Façade d'un CHSLD, en hiver.

Le CHSLD Laflèche de Shawinigan figure parmi les établissements québécois les plus touchés par la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Le 10 juin, le CIUSSS MCQ a déterminé que l'éclosion y était terminée, tout comme celles au CHSLD Monseigneur-Paquin, à Saint-Tite, et au CHSLD Roland-Leclerc, à Trois-Rivières.

Une éclosion s’est également déclarée au début mai au CHSLD Cloutier-du Rivage, à Trois-Rivières, atteignant 91 résidents et 69 employés. À ce jour, 51 usagers du CHSLD sont morts de la COVID-19.

À Drummondville, c’est surtout la transmission communautaire qui a inquiété les autorités de la santé. C’est d’ailleurs dans ce secteur que les premières cliniques mobiles ont été déployées dans la région.

La transmission communautaire

À ce jour, le CIUSSS MCQ estime que la transmission communautaire explique environ 30 % des cas recensés sur son territoire depuis le début de la pandémie.

Le CIUSSS MCQ considère qu'il y a transmission communautaire sur un territoire lorsque que:

  • on ne retrouve pas la source de transmission du virus;
  • le nombre de cas par 100 000 habitants excède 400;
  • on retrouve plus de 5 % de positivité lors du dépistage.

Parmi les régions les plus touchées au Québec

La Mauricie-et-le-Centre-du-Québec est la quatrième région sanitaire (sur 18) où l’on trouve le plus grand nombre de morts associées à la COVID-19. Environ 4 % des décès au Québec sont survenus sur le territoire du CIUSSS MCQ, dont le territoire est la sixième région sanitaire en termes de nombre de cas par 100 000 habitants.

Comment la COVID-19 frappe-t-elle les Mauriciens et les Centricois?

La majorité des gens qui ont reçu un diagnostic de COVID-19 dans la région ont ressenti de la fièvre, des frissons, des maux de tête et/ou de la fatigue. Un peu plus d’une personne sur dix était asymptomatique.

D’autres symptômes, comme des enflures au niveau des doigts ou des orteils ainsi que des éruptions cutanées, ont aussi été répertoriés par la communauté médicale.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Coronavirus