•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa octroie une aide de 71 M$ pour les PME en région au Québec

Le gouvernement fédéral avait annoncé auparavant une aide aux PME de Montréal.

Des ouvriers travaillent dans une petite usine.

Des employés d'une PME discutent autour d'une machine.

Photo : iStock

Après avoir annoncé de l'aide pour les petites et moyennes entreprises (PME) montréalaises, le gouvernement fédéral débloquera 71 millions de dollars pour les PME des autres régions du Québec. Ce coup de pouce sera principalement sous forme de prêts.

Les propriétaires de PME au pays s'endettent de plus en plus et craignent pour leur survie. Selon un sondage récent de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), leur dette accumulée en raison de la pandémie s'élève en moyenne à plus de 150 000 $.

Plusieurs commerces de proximité, comme des restaurants et des salons de coiffure, sont frappés de plein fouet par les impacts économiques de la crise.

Ottawa annoncera aujourd'hui comment se décline son aide pour les régions en dehors de Montréal.

Selon nos informations, c'est plus de 71 millions de dollars qui seront distribués aux Sociétés d'aide au développement des collectivités et aux Centres d'aide aux entreprises à travers la province.

Cette somme servira à offrir des prêts à des conditions avantageuses. L'argent pourra être utilisé pour garnir des fonds de roulement, offrir des services d'aide-conseil et financer des projets de développement économique local.

L'argent provient d'une enveloppe de 211 millions pour le Québec du Fonds d'aide et de relance régionale (FARR). La semaine dernière, le gouvernement fédéral a annoncé 30 millions de dollars pour les PME montréalaises.

Le député conservateur Bernard Généreux avait alors accusé les libéraux de rediriger l'argent prévu pour le développement économique des régions du Québec à la ville de Montréal. Le gouvernement de Justin Trudeau laisse tomber les régions au profit des grandes villes!, a-t-il écrit lundi sur Twitter.

Le bureau de Mélanie Joly, ministre du Développement économique, a répliqué en défendant les montants prévus pour la région montréalaise.

L'épicentre de la crise est dans les grandes villes et personne ne peut le nier, a indiqué un porte-parole.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !