•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des hôpitaux mobiles sont installés en Saskatchewan

La construction d'un hôpital mobile.

L'Autorité de la santé de la Saskatchewan affirme que l'hôpital mobile de Regina ainsi que celui de Saskatoon, vu ici, devraient ouvrir dans les prochaines semaines.

Photo : Autorité de la santé de la Saskatchewan

L'établissement de deux hôpitaux mobiles va de l’avant, a annoncé l’Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) mardi. Ils sont en voie d'installation à la place Evraz de Regina et à la place Merlis Belsher de Saskatoon.

La construction de ces hôpitaux fait partie du plan d’urgence de la province pour se préparer à une éventuelle augmentation des cas de COVID-19 sur son territoire.

Les deux hôpitaux de campagne doivent être prêts à ouvrir dans les prochaines semaines, selon un communiqué du SHA. Les deux établissements pourront accueillir un total de 304 patients souffrant de la COVID-19. Cependant, les patients sévèrement atteints par la maladie seront envoyés dans des hôpitaux permanents.

Alors que le SHA reprend des services de santé qui avait été initialement interrompue par la pandémie, les deux hôpitaux mobiles vont assurer une capacité de réponse en cas de recrudescence du virus, par exemple une deuxième vague.

Si tout se passe bien, nous n’allons pas avoir besoin de ces hôpitaux, explique Kerri Cryderman, responsable de leurs installations.

Elle souligne également que la situation peut changer très rapidement et qu’il est important de mettre en place le plan de la province au cas où il y aurait un besoin pour ces lits supplémentaires.

L’Autorité de la santé de la Saskatchewan mentionne que l’équipement qui a été commandé et utilisé par ces hôpitaux de campagne sera distribué aux autres établissements de la province une fois que le besoin sera comblé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Santé publique