•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des policiers pour faire des enquêtes épidémiologiques

Gros plan sur une feuille de papier jaune sur laquelle sont écrits les mots « infirmière aux enquêtes ». La feuille est affichée sur une cloison délimitant un espace de travail. On aperçoit, à l’arrière-plan, une femme parlant au téléphone.

D'anciens policiers viendront appuyer le travail des infirmières.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des policiers retraités viendront prêter main-forte à la santé publique de la Capitale-Nationale pour effectuer des enquêtes épidémiologiques à compter de mercredi.

Quatre d'entre eux commenceront une formation et seront en poste cet été. Ils travailleront en collaboration avec une équipe d'infirmières, selon le directeur de santé publique de la Capitale-Nationale, François Desbiens.

Les policiers possèdent une expertise pour retracer les déplacements des personnes infectées, selon le Dr Desbiens.

Tout ce bout de documentation des contacts, où ce n’est pas nécessairement la formation d’infirmière qui est requise, c’est plus cet aspect-là dont ils vont être responsables.

Trois nouveaux décès

La santé publique de la Capitale-Nationale a confirmé mardi trois nouveaux décès, deux à l’Hôpital général de Québec et un au CHSLD Le Faubourg. Il s’agit d’un bilan quotidien encourageant, selon le Dr Desbiens.

Huit nouveaux cas de COVID-19 ont été recensés sur le territoire, ce qui porte le total à 1715 personnes infectées.

146 personnes en sont mortes.

La santé publique a aussi annoncé que le Manoir de Courville ne fait plus partie des foyers d'éclosion.

20200407170053

Le Manoir de Courville

Photo : Radio-Canada / Marc Andre Turgeon

Sept cas dans les écoles

Sept personnes fréquentant sept écoles de la Capitale-Nationale, soit une de plus, sont infectées par le coronavirus.

Il n’a pas de transmission dans le milieu scolaire. Le milieu est informé. Il n’y a pas de transmission secondaire, assure le Dr Desbiens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Santé publique