•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’US Air Force organise un combat aérien entre un pilote humain et une IA

Deux avions volent côte à côte.

L’US Air Force prévoit combiner les capacités des algorithmes et des êtres humains dans l’ensemble de ses opérations.

Photo : getty images/istockphoto / jlong427

Radio-Canada

La branche aérienne des forces armées des États-Unis développe depuis 2018 une intelligence artificielle (IA) capable de prendre le contrôle d’un avion de chasse, et compte tester sa technologie en juillet 2021 dans un combat aérien contre un pilote humain.

Nos pilotes humains, les très bons, ont quelques milliers d’heures d’expérience. Qu’arrive-t-il si je peux améliorer leur habileté avec un système qui a littéralement des millions d’heures d’entraînement?, s’est demandé le chef d’équipe du centre d’intelligence artificielle du Pentagone, Steve Rogers, en entrevue avec Inside Defense.

Le directeur de ce même centre, le lieutenant-général Jack Shanahan, s’est dit persuadé que la machine aurait le dessus sur l’être humain. Au-delà des ses millions d’heures de formation par apprentissage machine, l’IA a également l’avantage de ne pas avoir à se soucier de facteurs externes comme le stress en pilotant un aéronef.

L’IA au service de l’Air Force

Ce pilote automatique n’est qu’un projet d’intelligence artificielle parmi tant d’autres pour l’US Air Force. Elle a, par exemple, lancé à la fin du mois de mai une compétition pour trouver le meilleur drone de combat sans pilote. Elle finance le développement des prototypes de plusieurs entreprises.

Malgré tout, le lieutenant-général Jack Shanahan se montre prudent quant à la possibilité que l’IA remplace complètement les pilotes humains du jour au lendemain, se référant à l’évolution du marché des voitures autonomes.

Il n’y a pas encore de [...] véhicule entièrement autonome sur les routes aujourd’hui, malgré les milliards de dollars investis par plusieurs entreprises. Par contre, il y a là une décennie d’expérience dont on devrait se servir dans l’armée.

L’US Air Force prévoit combiner les capacités des algorithmes et des êtres humains dans l’ensemble de ses opérations, que ce soit des activités de maintenance ou des logiciels de planification de bataille, selon les informations de l’Air Force Magazine.

Avec les informations de Air Force Magazine, et Engadget

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Intelligence artificielle

Techno