•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ubisoft Saguenay investit pour mousser l’achat local

Un bâtiment en brique avec le logo d'Ubisoft.

Les nouveaux bureaux d'Ubisoft Saguenay sont situés sur la rue Racine au centre-ville de Chicoutimi

Photo : Radio-Canada / Rémi Tremblay

Radio-Canada

Pour promouvoir l’achat local, Ubisoft Saguenay va octroyer un montant d’argent à ses employés afin qu’ils fassent rouler l’économie du centre-ville de Chicoutimi où se trouvent les bureaux de l’entreprise.

Les travailleurs seront incités à dépenser leur cadeau dans un commerce situé à proximité. Les achats pourront se faire sur place ou en ligne.

On ne pouvait pas attendre que nos employés reviennent au bureau, car l'impact aurait été trop grand pour les commerçants. On s'est donc demandé ce qui serait le mieux et on commence avec la phase un qui est d'envoyer une carte-cadeau à nos employés, explique la coordonnatrice aux communications chez Ubisoft Saguenay, Laura-Jessica Boudreault. De cette façon, l'entreprise souhaite ramener ses employés dans le centre-ville puisque la majorité travaille actuellement de la maison.

La compagnie entend aussi organiser des événements spéciaux avec des entreprises des alentours lorsque les mesures de la santé publique le permettront.

Trois employés regardent des écrans d'ordinateur dans un espace de travail commun.

Des employés dans les bureaux d'Ubisoft à Saguenay.

Photo : Radio-Canada

Au total, Ubisoft Saguenay va consacrer environ 35 000 dollars à cette série d’initiatives. Les bureaux de Québec et de Montréal ont aussi lancé le même genre de campagne.

L'initiative plaît fortement aux voisins de l'entreprise. Ils sont super proactifs avec la vie de quartier, car ils sont capables de ramener un peu leur monde avec nous justement avec les cartes-cadeaux. Ils passent au bureau et ils viennent nous voir. C'est un mouvement de leurs employés à notre entreprise, souligne le président de l'Érudit Café, Michael Boily.

C'est aussi bien accueilli par le libraire de la librairie Les Bouquinistes, Shannon Desbiens. C'est génial! Ça inclut le local. Depuis le début de la pandémie, on dit d'acheter local et d'aller voir les gens à l'intérieur de la région, je trouve que c'est un excellent moove.

Le centre-ville de Chicoutimi est notre maison, son écosystème représente nos fondations, a pour sa part déclaré le directeur général d’Ubisoft à Saguenay, Jimmy Boulianne, par voie de communiqué.

Du même souffle, il lance un appel aux autres employeurs de la région pour les inciter à poser des gestes semblables pour aider les commerces locaux durement touchés par les contrecoups de la pandémie de COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !