•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec octroie 890 000 $ pour l'hôtel de ville de Saint-Pascal

Le futur hôtel de ville de Saint-Pascal. Des travaux sont en cours.

Les travaux de réfection du presbytère de Saint-Pascal sont déjà commencés. L'édifice deviendra l'hôtel de ville.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Si de nombreuses communautés québécoises cherchent des moyens de sauver leur patrimoine bâti, la Ville de Saint-Pascal a trouvé une solution pour son ancien presbytère. Le bâtiment sera transformé en hôtel de ville, aux termes de travaux de réfection pour lesquels Québec contribue à hauteur de 890 000 $.

Les travaux pour modifier l'ancien presbytère sont déjà en cours. On a été un peu retardés par la crise sanitaire, mais on a pu commencer le 11 mai dernier, affirme le maire de Saint-Pascal, Rénald Bernier.

Le projet de transformer l'ancien presbytère en hôtel de ville était dans les cartons depuis maintenant plusieurs années.

En 2015, on a eu l'opportunité d'acheter le bâtiment, ce qu'on a fait. Ça nous permet de veiller à la conservation de notre patrimoine tout en nous donnant plus d'espace de travail.

Rénald Bernier, maire de Saint-Pascal

Nous avions déjà essuyé un refus de Québec pour obtenir une subvention. On a refait nos devoirs. [...] Si tout se déroule comme prévu, les citoyens devraient être en mesure de voir le résultat final cet automne, ajoute le maire.

Le maire de Saint-Pascal, Rénald Bernier, pose pour la caméra.

Le maire de Saint-Pascal, Rénald Bernier (archives)

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Par ailleurs, M. Bernier ajoute que le nouvel hôtel de ville sera plus accueillant pour les personnes à mobilité réduite. Dans l'autre bâtiment, nous avions une porte à l'arrière pour accommoder ces personnes, mais c'était très étroit. On sera beaucoup mieux dans ce nouvel édifice. Bon, je dis "nouvel édifice" mais vous comprenez ce que je veux dire en parlant du presbytère!, ironise M. Bernier.

Le coût total du projet est évalué à 1,6 million de dollars. Nous n'avons pas de projet concret pour l'hôtel de ville actuel. Les pompiers, qui occupent le premier étage, vont y rester. On va évaluer ce qu'on peut faire de ce bâtiment éventuellement, précise le maire.

Chose certaine, Rénald Bernier aimerait bien que le nouvel hôtel de ville soit aménagé rapidement. Je vous avoue qu'au plan personnel, comme c'est mon dernier mandat, j'adorerais occuper le bureau du maire pendant quelques mois, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !