•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

L’art spectaculaire et emballant de Christo et Jeanne-Claude

Extérieur. Jour. Le monument allemand est totalement emballé de toile blanche. Des gens se sont massés autour pour l'observer.

Christo a réalisé ses premières esquisses du Reichstag emballé en 1971.

Photo : Flickr

Radio-Canada

Avec sa compagne Jeanne-Claude, l'artiste bulgare Christo a produit des pièces étonnantes en recouvrant de tissus colorés des immeubles, des structures et même des îles. Retour en archives sur quelques-unes de leurs installations.

Christo, de son vrai nom Christo Vladimirov Javacheff, fait la connaissance de Jeanne-Claude à Paris. Ils s’établissent à New York en 1964 dans un studio du quartier Soho, où ils habiteront toute leur vie.

Ils formeront un des duos les plus connus du monde de l’art contemporain. En 1985 au Téléjournal, le journaliste Daniel Daigneault assiste à l’emballage du Pont-Neuf à Paris.

Téléjournal, 1985

« Sept ans de négociations avec les autorités françaises auront été nécessaires pour que le rêve devienne réalité. » Des centaines de personnes s’affairent à emballer le Pont-Neuf avec un lourd tissu doré : 40 000 mètres carrés de toile se déploient sur la structure.

Si Christo a voulu habiller le pont, c’était pour le faire vivre, en faire une œuvre d’art temporaire.

Une citation de :Daniel Daigneault, journaliste

À en croire les visiteurs sur place, l’effet est réussi. L’œuvre attire des centaines de touristes et de Parisiens, ce qui rend le plus ancien pont de Paris plus vivant que jamais.

En 1995, Christo emballe le Reichstag de Berlin après une lutte de 24 ans. « Cette transformation spectaculaire de la réalité attire en 14 jours cinq millions de curieux. »

Le 12 mars 1996, Montréal accueille les artistes Christo et Jeanne-Claude dans le cadre du Festival international du film sur l’art (FIFA). Le film Umbrellas, une incursion dans le processus de création de leur œuvre du même nom, est présenté en première mondiale.

La journaliste Marie-Christine Trottier assiste à l’événement pour Montréal ce soir.

Umbrellas, c’est l’implantation en octobre 1991 de 3000 parasols bleus au Japon et jaunes en Californie. Un projet d’une durée de six ans et demi au coût total de 26 millions de dollars.

Qu’elles soient dans un site urbain ou dans un site rural, nous les voulons temporaires [les œuvres], car c’est un choix esthétique pour nous. Il y a une qualité très chère aux êtres humains, c’est la qualité d’amour et de tendresse envers ce qui ne dure pas, ce qui est temporaire.

Une citation de :Jeanne-Claude

Lors de sa visite à Montréal, le couple s’arrête dans les studios de Radio-Canada et participe à l’émission radio Indicatif présent animée par Marie-France Bazzo.

Christo et Jeanne-Claude côte à côte avec ouvriers s'affairant derrière eux.

Indicatif présent, 13 mars 1996

Photo : Radio-Canada

Au cours de cette sympathique entrevue, nous apprenons que le couple finance lui-même ses projets. L’argent nécessaire aux installations est amassé à même la vente des dessins de Christo dans les musées du monde entier.

Jeanne-Claude et Christo recyclent tout le matériel utilisé après le démontage d’un ouvrage éphémère.

Nous avons un jour rêvé d’entourer des îles et nous avons fait "Surrounded Islands", 11 îles entourées. Nous avons rêvé d’empaqueter le Reichstag et nous l’avons fait. Nous n’avons pas de rêves que nous ne pouvons pas réaliser.

Une citation de :Jeanne-Claude

Le dernier rêve de Christo, celui d’empaqueter l’Arc de triomphe dans un tissu de polypropylène en argent bleuté, devait avoir lieu en septembre 2020.

La pandémie de COVID-19 a retardé le projet et l'événement a été présenté du 18 septembre au 3 octobre 2021.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.