•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ebola : la vaccination commence dans le nord-ouest de la RDC

Un homme portant un masque, des gants de plastique, un tablier et des lunettes montre une petite fiole et son étiquette.

Un infirmier travaillant pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en République démocratique du Congo montre une bouteille contenant un vaccin contre le virus Ebola.

Photo : AFP / Junior D. Kannah

Agence France-Presse

La vaccination pour stopper la propagation de la maladie à virus Ebola a débuté dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo, où la onzième épidémie déclarée il y a une semaine a déjà fait six morts, a-t-on appris lundi auprès du ministre congolais de la Santé.

Avec le concours des partenaires, la vaccination a débuté à Mbandaka depuis vendredi. En priorité, on a vacciné le personnel médical, les contacts directs des cas confirmés et les contacts du second degré, a déclaré à l'AFP le ministre de la Santé, le Dr Eteni Longondo, depuis Mbandaka.

Nous avions 1500 doses, nous en avons commandé 8000 supplémentaires et peut-être que nous allons passer une autre commande de vaccin parce qu'il y a un engouement terrible de la population de Mbandaka qui veut se faire vacciner, a-t-il ajouté.

Dans la ville de Mbandaka, jusque dimanche, il y a eu 12 cas : neuf cas confirmés de maladie à virus Ebola, trois cas probables et six décès, a indiqué le Dr Eteni.

La onzième épidémie d'Ebola en RDC a été déclarée le 1er juin à Mbandaka, chef-lieu de la province de l'Équateur, touchée par une précédente épidémie d'Ebola entre mai et juillet 2018 (33 morts).

La dixième épidémie d'Ebola est encore en cours dans la région de Beni (Nord-Kivu) dans l'Est. Elle a totalisé 2280 décès depuis août 2018. La fin de cette épidémie doit être proclamée le 25 juin, à l'issue d'un compte à rebours de 42 jours sans nouveau cas.

Plus de 300 000 personnes ont été vaccinées dans l'est de la RDC où les doses de deux vaccins non homologués ont été utilisées.

Un cas de coronavirus, cette autre épidémie en cours dans le pays, a également été détecté à Mbandaka. Cette personne est en bonne santé, a indiqué le ministre Eteni.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !