•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 8 nouveaux décès au Québec

Des professionnelles de la santé portant leur blouse bleue et un masque.

Les données des dernières 24 heures concernant les malades de la COVID-19 au Québec parlent de 225 nouveaux cas et de 8 décès.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

La situation continue de s’améliorer au Québec concernant la pandémie de COVID-19. Les données des dernières 24 heures comptabilisent 225 nouveaux cas et 8 décès supplémentaires.

Ce chiffre de 8 décès sur une période de 24 heures en fait le plus bas depuis le 1er avril.

Samedi, 226 cas et 35 nouveaux décès avaient été annoncés. De ces décès, 22 étaient survenus dans les dernières 24 heures et 13 avant le 30 mai.

Au total, le nombre de décès s'établit maintenant à 4978.

Le nombre de Québécois qui ont été ou sont infectés est de 52 849.

Par ailleurs, le nombre d'hospitalisations a diminué de 9, s'établissant à 972. De ces personnes, 128 se trouvent aux soins intensifs, une diminution de 1 par rapport à samedi.

À Montréal

La grande région de Montréal est toujours celle qui est la plus touchée par l’épidémie.

À Montréal même, on retrouve 26 205 cas, alors qu’en Montérégie ils sont 7295 et que Laval en compte 5584.

Selon les dernières données datant du 6 juin, à Montréal, c’est dans l’arrondissement de Montréal-Nord que l’on retrouvait le plus de cas, soit 2447. Il était suivi des arrondissements d'Ahuntsic–Cartierville, avec 2218 cas, et de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, avec 2191 cas.

C’est également Montréal qui dénombre le plus de décès, soit 3067. À ce chapitre, Laval dépasse la Montérégie, avec 635 morts contre 483.

De nouveaux secteurs déconfinés

Lundi, le premier ministre François Legault sera à Montréal pour dévoiler le plan de déconfinement pour les restaurants, qui pourraient rouvrir leurs portes à partir du 15 juin.

Le même jour, les sports d’équipe amateurs extérieurs seront autorisés à reprendre certaines portions de leurs activités. Il sera ainsi possible de s'entraîner au soccer, au football ou encore au baseball, à condition de respecter les consignes de la santé publique, dont la distanciation physique. Ce déconfinement permettra seulement les entraînements, mais le gouvernement espère pouvoir autoriser également les matchs vers la fin du mois de juin.

Pour faire respecter les consignes parmi les joueurs, les fédérations sportives sont en train de rédiger des protocoles qui doivent encore être approuvés par la santé publique.

L’important, c’est de ne pas dénaturer le sport, bien entendu. Peut-être que le port du masque sera proposé par la fédération, notamment au niveau des entraînements et des essais, estime Alain Deschamps, directeur général de Sports Québec.

Ce n’est pas ce qu’il y a de plus confortable, mais si ça permet d’avoir au moins une offre sportive, il faut en tenir compte.

Alain Deschamps, directeur général de Sports Québec

Parmi les autres secteurs qui pourront reprendre lundi figurent les activités sportives organisées à l’extérieur, comme les cours de yoga extérieurs, ainsi que les activités touristiques accompagnées d’un guide, dont les randonnées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Santé