•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Calgary et ses « scientifiques citoyens » s'intéressent à sa faune urbaine

Les animaux sauvages ne sont pas cantonnés aux lointaines forêts ou aux vallées perdues au fin fond des Rocheuses. Certains vivent près de la ville, et parfois, même en plein coeur.

Une caméra d'observation est installée au pied d'un arbre

69 caméras sont installées dans les parcs de la ville sur les chemins empruntés par la faune.

Photo : Radio-Canada / Vincent Bonnay

La Ville de Calgary se penche sur ses habitants hors du commun avec le programme Calgary Captured pour une troisième saison d’observation. Ce sont maintenant 69 caméras de surveillance de la faune avec détecteur de mouvement placées dans 17 parcs qui photographient tout ce qui passe devant leurs objectifs.

Ces photos sont ensuite traitées et analysées dans le but de repérer, comprendre et analyser les déplacements des animaux dans notre environnement.

Le plus amusant c'est de voir leur façon de vivre, des chevreuils jouer ensemble, tirer la langue, ils tombent. Ils sont aussi maladroits que nous ! plaisante Chris Manderson. Le responsable de la conservation urbaine à Calgary Parks se félicite de voir tant d’animaux sur ces clichés.

Les villes sont des habitats pour les animaux, ils y vivent très bien. Même si certains s'inquiètent de voir des animaux comme des coyotes ou des lynx, pour moi, c’est un très bon exemple d’un écosystème urbain sain.

Une ville en bonne santé est une ville dont la faune est en bonne santé.

Chris Manderson, responsable de la conservation urbaine, Calgary Parks

Les caméras prennent au total environ 2400 images par jour. Le traitement de ces données est donc une tâche considérable. Plus de 1 600 000 clichés ont été pris depuis le lancement du projet, en 2018, et un peu moins de 58 000 ont été triés et répertoriés grâce à des « scientifiques citoyens ».

Une biche et son petit sont pris en photo par les caméras.

En participant au programme Calgary Captured, il est possible de voir la faune sous un autre angle.

Photo : Calgary Captured - Calgary Parks

Calgary Captured est un projet participatif. Les volontaires se connectent sur la plateforme, s'inscrivent et peuvent ensuite trier les photos en les décrivant grâce à des questions simples : Quel est le type d’animal? Combien sont présents? Y a-t-il des bébés?

Le tout est accompagné d’une rubrique d’aide pour apprendre à bien reconnaître ces animaux. Chaque photo est présentée à huit personnes différentes pour s’assurer de la véracité des informations avant d’enrichir la base de données.

Devant son ordinateur, sur sa terrasse, Tyler Dixon est l’un de ces « scientifiques citoyens ». Cet enseignant de Calgary participe au programme presque depuis ses débuts.

C'est une plongée dans un monde que l'on ne voit que rarement, explique-t-il. On ne sait jamais ce que les caméras vont enregistrer, alors c'est cette part d'inconnu qui m'attire et me pousse à continuer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Faune et flore